Contenu principal

Message d'alerte

Manifestation aide a domicile en Normandie 2014Se sont plusieurs milliers qui sont attendus dans les rues d'une quinzaine de villes Française le 7 mars prochain, organisé le par les associations comme l'UNA et syndicats de salariées et bénéficiaires de l'aide a domicile pour interpeller les élus sur la baisse de financements du secteur. Un secteur qui emploi 230 000 salariées pour 2 millions d'usagers comme les bénéficiaires de l'APA.

Quelques semaines après avoir vu défilé les personnes en situation handicap avec pour eux le sentiment d'une régression dix ans après le vote de la loi du 11 février 2005 notamment en matière d'accessibilité et d'emploi et d'éducation. Un top départ qui donné vers à 14h à Paris où les structures d'Île-de-France se rassembleront place de la République.

Une disparition programmée ?

Un sentiment partagé pour la principale avec le principal acteur du secteur, l'UNA, qui comme tous les autres concernés, souligne qu'avec « 230 000 emploi dans le secteur, a vu en quelques près de 4% des emplois ont été détruits dans un secteur qui pourrait être un véritable gisement d'emplois non délocalisables ». Des emplois qui consiste notamment a l'aide à la toilette ou aux tâches domestiques, portage de repas, soutien psychologique, transport accompagné...

Les départements principaux acteurs...Affiche campagne reseaux sociaux UNA

À trois semaines des élections des futurs Conseils départementaux et face a situation économies budgétaires, qui sont en charge de l'aide sociale notamment des personnes âgées et handicapées, certains rencontre de plus en plus de mal à faire face à l'augmentation des dépenses. Une situation que dénonce

Yves VEROLLET, directeur général de l'UNA, qui constate des différences entre les départements. « Il est possible de parler d'inégalités tant les modalités d'attribution des sommes allouées peuvent être différentes pour des personnes qui sont pourtant dans une situation identique ».

Une campagne sur les réseaux sociaux

l'UNA qui a également annoncé dans son communiqué le lancement sur les réseaux sociaux d'une vaste campagne a trois semaines des élections des futurs Conseils départementaux. Une campagne avec message percutant : « Pouvez-vous imaginer un monde sans aide à domicile ? » Trois visuels décrivant un monde sans services à domicile dans lequel les personnes fragiles sont abandonnées. Comme celle de cette femme avec une dame âgée face à une assiette... vide ! l » ou l'autre avec un jeune homme polyhandicapé qui a laissé tombée ces livres et ne peut les ramassés.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir