Contenu principal

Message d'alerte

Un rouleau de piece de deux euro al effigie d auguste rodinIl ne s’agit pas d’un poisson d’avril et pourtant ont pourrait le croire au vu une fois de plus de ce qu’appel le gouvernement l’effort de mobilisation concernant le politique du handicap. Des personnes en situation de handicap qui passe donc 808.46 à 810,89 € soit 0.3 % de revalorisation. La prochaine revalorisation sera-t-elle réalisée par le prochain gouvernement. Des personnes en situation de handicap qui ont désormais exactement huit centimes d’euros par jours de plus pour vivre...

Une évolution loin de promesse gouvernementale...
Les prestations familiales : La Base mensuelle des allocations familiales (Bmaf) est revalorisée de 0,3 %. Passant de 406,62 € à 407,83 €. La Bmaf étant ce sert à calculer la plupart des prestations familiales (Allocations familiales, Allocation de rentrée scolaire, Paje, ...). Une revalorisation annoncée dans un communiqué, par la Caisse nationale d’Allocation familiale.

Les allocataires l’Allocation Adultes Handicapé (AAH) reste une fois de plus les oubliés de la politique sociale, notamment pour les personnes ne pouvant plus travailler. Le montant mensuel maximum est porté de 808,46 € à 810,89 €. L’Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH), n’est guère plus important et atteint péniblement 130,51 €, le complément étant porté de 97,88 à 743,13 € selon catégorie de 1 à 5. Enfin la majoration destinée aux parents isolés progressant de 53,02 à 436,39 selon catégories de 2 à 5. Un détaille précis de ces montants que vous pouvez retrouver en intégralité ici même. Prochaine revalorisation en septembre 2017.

Une politique sociale qui aura vu au final passé le montant de l’AAH en 2012 de 776.59€ à 810.89€ sous le mandat de François HOLLANDE soit un montant total de 34.30€. C’est dire loin très loin de la révolution sociale pour lequel ce dernier s’était engagé lors de sa campagne, mais aussi lors des deux Conférences nationales du handicap.

Revalorisation des autres minima sociaux
Tandis que le Revenu de solidarité active (RSA) passe en Métropole et Dom (hors Mayotte), à compter du 1er avril d’un montant forfaitaire mensuel de 536,78 € pour une personne seule en métropole et dans les Dom (hors Mayotte) contre 535,17 € précédemment. Il sera de 545,48 € au 1er septembre (+1,62 %). Un RSA auquel peut s’ajouter une majoration en cas de la présence d’enfant.

La Prime d'activité en Métropole et Dom (hors Mayotte), voie elle, son montant forfaitaire mensuel applicable à un foyer composé d'une personne seule est porté, à compter du 1er avril 2017, à 526,25 €, contre 524,68 € précédemment.

La Rédaction
Sources : CNAF

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir