Contenu principal

Message d'alerte

Hotel de Miramion ancien Musée de Assistance Publique qui vient d'être venduL'hôtel particulier de Miramion du XVIIe siècle, appartenant à l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris abritait jusqu'en juin 2012 le musée de l'AP-HP constituant a lui seul un bien immobilier exceptionnel de 3820 m² a été vendu par ces derniers dans le cadre de sa politique patrimoniale. l'AP-HP a décidé de valoriser cet hôtel et a fait appel à une l'agence Féau Commercialisation, spécialisée dans la vente de ce type de bien. La mise en vente s'est organisée sous la forme d'une consultation publique avec une remise des offres intervenue le 29 juin dernier.

Elle s'est réalisée ce jour par la signature de l'acte authentique de vente. L'hôtel de Miramion a ainsi été vendu pour un montant de 35,1 M € à un investisseur privé français qui souhaite garder l'anonymat. Le produit de cette cession, qui s'inscrit dans la stratégie de l'AP-HP de valorisation des biens immobiliers non utilisés pour sa mission hospitalière, permet de poursuivre sa politique d'investissements par la modernisation de ses structures et de son équipement médical et lui permettre de résorber son déficit.

Les ventes "compromise" par la loi DUFLOT ?

Quatrième propriétaire foncier de la capitale, après la ville de Paris, l'État et Réseau ferré de France, l'AP-HP a décider de se sépare peu à peu d'un patrimoine pléthorique qui comprend des milliers d'appartements et de propriétés, pour certaines idéalement situées, des centaines d'hectares de terres agricoles et de nombreux biens insolites, héritage de legs et de dons.

Lancé en 2010 cette politique pourrait être mise en danger dans le montant des sommes espérer comme celui la vente de son siège de l'avenue Victoria, un imposant immeuble historique situé en face de l'Hôtel de Ville, estimé à 150 M€. En effet la vente de l'hotel Miramion intervient alors que l'AP-HP est directement concernée par la loi de la ministre du Logement Cécile DUFLOT. Une vente rendu possible par le rejet par le Conseil constitutionnel mais qui repassera dans les prochains mois devant le Parlement. Une loi qui prévoit notamment une mise à disposition à bas prix de terrains pour la construction de logements sociaux. L'AP-HP pourrait peiner a trouver dans les années a venir des opérations aussi intéressantes financement.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir