Contenu principal

Message d'alerte

Affiche visuel allo docteurNuit, week-end ou les jours fériés, sont souvent des périodes difficiles pour trouver des médecins en l'absence de son généraliste. Le nouveau service en fonction depuis le 2 juin dernier avec un nouveau numéro 39 66, destiné selon l'agence régionale de la santé et sa directrice Mme Monique CAVALIER, et de nouvelles exigences.

Un service qui permettra à la population trouve un médecin à son écoute et une réponse médicale adaptée à tout problème de santé, via le même numéro d'appel d'un service médical de garde dans toute la région.

Une nouvelle organisation de cette régulation médicale mise en place en Midi-Pyrénées, fruit de plusieurs résultats de travaux menés depuis plus d'un an dans le cadre d'un comité de pilotage réunissant à l'ARS, les représentants des médecins et professionnels de l'ensemble de la région, mais aussi les usagers avec la présence de collectif interassociatif sur la santé et UFC-Que choisir.

Un numéro unique et un choix de simplification

L'ARS qui selon sa directrice a souhaité faire évoluer les dispositifs de régulation médicale existants pour les rendre « plus lisibles, plus proches des territoires, plus sûrs, et pour généraliser ce service à toute la population de la région », essentiellement sur trois points.

Le nouveau numéro, le 39 66, mis en service sera disponible à partir de 20 h le soir et toutes les nuits,week-ends et jours fériés, avec l'objectif de contacter un service médical de garde, sans encombrer les lignes du 15, dédiés aux urgences vitales.

L'autre point concernant les départements ou les médecins généralistes qui répondent aux appels au 39 66 sont désormais installés auprès de leurs confrères urgentistes, dans les locaux des SAMU-Centres 15. Une proximité qui permettra a terme de favoriser le dialogue entre les médecins-régulateurs et généralistes.

Enfin, l'ARS a pour objectif que cette nouvelle organisation puisse renforcer les associations les départementales de régulation. « Notre objectif commun est de garantir à la population un service de proximité et de qualité, dans chaque département en Midi-Pyrénées », précise la Directrice annonçant la création d'une fédération régionale (FARMIP) pour harmoniser les pratiques de régulation médicale dans chaque département.

Des services innovatants ...

En réponse à un appel téléphonique au 39 66, une ordonnance pourra par exemple être transmise à la pharmacie de garde, pour éviter une rupture de traitement et faire en sorte qu'un médicament soit dispensé au patient dans des conditions optimales de sécurité. En cas d'urgence, un médecin régulateur pourra également adapter une prescription antérieure.

Autre exemple de service innovant : le retour d'information vers le médecin traitant quand ses patients ont eu recours au dispositif pendant une période de permanence des soins.

L'agence régionale qui a annoncé le lancement d'une campagne d'information à destination du grand public.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir