Contenu principal

Message d'alerte

Les quatre étapes de l'implantation du nouveau système de prothèse mitrale réalisé par le CHU de ToulouseLes équipes médico-chirurgicales du CHU de Toulouse, conduites par le Professeur Bertrand MARCHEIX et le Dr THIBAULT LHERMUSIER en collaboration avec la start-up française HighLifeont réussie la première implantation en France de la valve mitrale HighLife, délivrée par voie trans-cathéter à coeur battant. Des implants HighLife remplacent la valve mitrale native sans recourir à une chirurgie à coeur ouvert, constituant ainsi un espoir pour les patients souffrant d’insuffisance mitrale dont l’état de santé ne permet pas une intervention chirurgicale.

Une infirmiere au sein d un etablissement medicale preparant une seringue afin de realise un vaccinLa Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux (FNAIR) à annoncé avoir envoyé ce jour une lettre à la ministre de la Santé a la suite du risque imminent, selon ces représentants régionaux, de rupture d’approvisionnement en vaccins contre l’hépatite B pour adultes. Une situation selon la Fédération a « une situation inédite et particulièrement dommageable pour les patients dialysés, en attente d’une greffe ou greffée », notamment dans les hôpitaux et pharmacies.

SANTEBD comment ca fonctionnePhobie des aiguilles, angoisse chez le gynécologue, crainte du dentiste, syndrome de la blouse blanche ou simple méconnaissance des soins qui vont être prodigués, certains patients redoutent les consultations médicales chez les spécialistes pourtant nécessaires parmi eux parfois des personnes handicapés ou encore atteinte de trouble psychiques. Premier outil de communication référentiel accessible à tous via son application et son site, SantéBD, propose des fiches illustrées gratuites et personnalisables pour mieux appréhender les consultations médicales.

Une femme en train de courir et faire du sportProposé à ses clients d’entreprise pour leurs « bien-être de leurs salariés » il sera effectif à partir du 1er janvier 2017, ce programme construit par l’assureur Generali France en partenariat avec Discovery. Si l’idée « d’inciter à améliorer leur santé », peut sembler « séduisante » au premier abord selon le CISS. Ce dernier s’interroge tant sur les modalités proposées, que sur le type d’approche qui pourrait à terme se poser « si elle en venait à modifier le cadre légal protecteur qui existe en France en matière de complémentaires santé et de prévoyance ». Generali Vitality qui a été lancé le 1er juillet dernier pour les clients individuels souscrivant un contrat de prévoyance ou d’invalidité professionnelle.

Implantation d une valve aortique sans chirurgie ouverte regard sur une technique en pleine expansionAlors que l’agence de biomédecine a invité les français a mieux s’intéressé au dons d’organe, une équipe médicale pluridisciplinaire reviennent sur celle de l’implantation d’une valve aortique par voie percutanée (TAVI) consistant à remplacer celle-ci chez des patients ne pouvant supporter une chirurgie à coeur ouvert. Une pratique réalisée au sein de l’Hôpital privé Clairval à Marseille, depuis maintenant 6 ans. Zoom sur cette technique innovante en pleine expansion.

Les oreilles des jeunes sous haute surveillanceA la veille de la Fête de la Musique et de l’été et des nombreuses manifestations culturelles, l’association JNA met alerte sur la relation des jeunes aux volumes sonores élevés. Selon l’enquête JNA-IPSOS, « 1 jeune sur 3 de 15 à 17 ans pense que l’exposition à des volumes sonores élevés éduque leurs oreilles en leur permettant de s’habituer. 38 % d’entre eux trouvent même que le bruit rend « euphorique » alors que la moyenne de tous âges confondus avoisine les 11 % ».

Une nouvelle technique de greffe la rehabilitation ex vivo du greffonMaladie génétique rare, la mucoviscidose, touche en France plus de 7000 personnes en France selon l'association, Vaincre la mucoviscidose. Une vie qui demeure compliquée et difficile pour les personnes concernées ou l’absence de traitement reste une réalité. La greffe restant le seul moyen d'allonger l'espérance de vie des patients. Un nombre qui a été multiplié par quatre depuis l’an 2000 et pour lequel une nouvelle technique de greffe : la réhabilitation ex vivo du greffon devrait encore augmenter le nombre de transplantations.