Contenu principal

Message d'alerte

2011.06.10 --- Organisée par les établissements en charge de la collecte du sang comme l'Établissement français du Sang (EFS), celle-ci est l’occasion de rendre hommage aux millions de donneurs dont le geste désintéressé permet de sauver des vies. Cette année, la Journée a pour thème : « Plus de sang. Plus de vie ». Créée en 2005 par l’Assemblée mondiale de la santé des Nations Unies, la JMDS est organisée avec le soutien de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Société internationale de transfusion sanguine (SITS), de la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang (FIODS) et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Pour faire face à l’augmentation des besoins en sang (+12 % entre 2005 et 2008), l’ensemble des établissements en charge de la collecte du sang de tous les pays européens doivent trouver de nouveaux moyens de recruter et de fidéliser les donneurs. Si les statistiques montrent que le nombre de donneurs est en augmentation dans certains pays, il reste cependant indispensable d’améliorer la mobilisation.

Dans le cadre de ses activités consacrées à la transfusion sanguine, le Conseil de l’Europe défend les principes fondamentaux que sont le don de sang volontaire et non rémunéré, l’autosuffisance et la coopération internationale.

Il est donc naturel pour la Direction Européenne de la Qualité du Médicament & Soins de Santé (DEQM) du Conseil de l'Europe de soutenir les initiatives de ses partenaires européens, dans le cadre du Comité européen de la Transfusion sanguine (CD-P-TS). Cette année cette célébration sera faite en collaboration notamment de l'Établissement Français du Sang (EFS), de la Croix-Rouge allemande (DRK), et du Centre de transfusion suédois. Une information sur la JMDS et un kit de matériel promotionnel contenant des affiches, des autocollants et des brochures, seront préparés en plusieurs langues et distribués en Europe ce jour-là.

Comment participer à la Journée mondiale des donneurs de sang ?

En juin 2010, un sondage a montré que 37 % des Européens ont donné du sang. L'enquête Eurobaromètre à indiqué une augmentation de 6 % depuis la dernière enquête a été menée en 2002. Les pays pour lesquels le plus haut niveau de don de sang a été observé étaient l'Autriche (66 %), France (52 %), Grèce (51 %) et la République de Chypre (51 %). En revanche, les plus faibles proportions de répondants qui ont déclaré avoir déjà donné du sang ont été observées au Portugal (22 %), Italie (23 %), Pologne (25 %) Malte (29 %) et en Suède (30 %).

En France, pour célébrer la 8e édition de la JMDS, l'EFS organisera les 14 et 15 juin prochains un évènement national ludique et pédagogique à Paris ainsi que des collectes évènementielles dans toute la France. La collecte de sang sera au cœur du dispositif mis en place cette année avec 300 lieux habillés aux couleurs de l'évènement. Un café de la science le 15 juin complètera à Paris les évènements liés à la WBDD. À Strasbourg, siège des institutions européennes, accueillera le public 1 parc de l’Étoile de 10 h à 18 h, où l’EFS-Alsace aura un stand. Le public sera sensibilisé pour donner son sang sur le site de prélèvement de l’EFS-Alsace, à quelques pas de là.

En Allemagne, la JMDS sera célébrée cette année encore au niveau national à Berlin avec l'organisation d'une cérémonie destinée à remercier les donneurs de sang. Au cours de cet évènement, 80 donneurs volontaires, venant de toutes les parties de l'Allemagne, ainsi que les représentants des nombreuses associations de donneurs seront honorés. De nombreuses manifestations (course par exemple) seront organisées au niveau local dans tout le pays. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Croix rouge Allemande.

En Suède, les célébrations seront organisées aux niveaux local et national. Le Centre de transfusion organisera une cérémonie de remise de prix aux donneurs de sang à Droppen, Nordstan à Göteborg, le 14 juin. Ce prix a été décerné la première fois en 2002, à cette occasion, les établissements de transfusion sanguine peuvent nominer des personnes ou des organisations, des donneurs ou des recruteurs pour recevoir ce prix. Les candidatures sont affichées sur le site et après une période de vote, le vainqueur est désigné. La nouvelle version de ce site web, fournissant des informations sur le don de sang, sera également mise en ligne publiée ce jour-là pour coïncider avec les célébrations de la JMDS. Toutes les informations sont disponibles sur ce site

Guide de transfusion sanguine européenne

Ce guide contient un recueil de mesures visant à assurer la sécurité, l'efficacité et la qualité des composants sanguins et est particulièrement destiné à tous ceux qui travaillent dans les services de transfusion sanguine.

Le Sang dans le monde une question cruciale de l’action sanitaire

Quelques 70 pays enregistrent une progression de 10 % de dons volontaires non rémunérés ont augmenté de plus de 10 % entre 2007 et 2008. L’Inde est le pays qui a signalé la plus forte augmentation, passant de 3,6 millions à 4,6 millions. D’autres pays signalent des augmentations importantes au cours de la même période: l’Afghanistan, l’Algérie, l’Argentine, le Bélarus, la Bulgarie, la Colombie, le Costa Rica, les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Italie, le Japon, les Philippines, la République de Corée, Sri Lanka et le Vietnam.

Les données de l’OMS font apparaître des informations nouvelles concernant le sexe et l’âge des donateurs. Une centaine de pays fournissent des données par sexe, montrant que 70 % des dons de sang proviennent de donneurs de sexe masculin. À peine 25 pays collectent plus de 40 % de leurs approvisionnements sanguins auprès de donneurs femmes , notamment l’Australie, l’Azerbaïdjan, l’Estonie, les États-Unis d’Amérique, la Géorgie, la Mongolie, la Nouvelle-Zélande, le Portugal, la République de Moldova, le Swaziland, la Thaïlande et le Zimbabwe. Et dans 16 pays, moins de 10 % des dons de sang proviennent de donneurs de sexe féminin.

Dans les pays riches, les donneurs ont tendance à être plus âgés (plus de 44 ans). Dans les pays à revenu faible ou moyen, ils sont plus jeunes (moins de 25 ans). Soixante-dix-sept pays fournissent des données sur la répartition des dons de sang par tranche d’âge. Dans les pays à revenu élevé, 27 % seulement des dons proviennent de la tranche d’âge des moins de 25 ans, tandis que 40 % proviennent de donneurs de plus de 44 ans. Dans les pays à revenu faible ou moyen, près de la moitié (45 %) des dons proviennent de personnes âgées de moins de 25 ans, et 18 % de la tranche d’âge supérieure à 44 ans.

D’après le Dr Neelam DHINGRA, Coordonnateur de la Sécurité transfusionnelle à l’OMS , « le but de l’OMS est que tous les pays tirent la totalité de leurs approvisionnements de dons de sang volontaires non rémunérés d’ici 2020. » Il y a neuf ans, 39 pays étaient dans ce cas; en 2008, ce chiffre était passé à 62. Nous espérons que la Journée mondiale du donneur de sang encouragera davantage de gens dans plus de nombreux pays à devenir donneurs de sang volontaires réguliers

Toujours pour le Dr DHINGRA, « Si les donneurs ont tendance à être plus jeunes dans les pays à faible revenu c’est à l’évidence que l’ensemble de la population y est plus jeune ». « Les stratégies visant à encourager davantage de personnes à donner leur sang volontairement doivent prendre en compte de tels facteurs. »

L’OMS qui estime que si au moins 1 % de la population donne son sang, c’est généralement suffisant pour répondre aux besoins essentiels d’un pays en sang sécurisé. Les besoins sont plus élevés dans les pays qui possèdent des systèmes de santé plus développés. Parmi les besoins les plus grands: le remplacement du sang perdu lors de l’accouchement (cause majeure de décès maternel dans le monde), et le traitement de l’anémie sévère qui menace la vie de milliers d’enfants comme ceux atteints de paludisme. Des maladies pour lequel les handicaps marquent encore trop souvent d’un handicap moteur, une situation plus difficile qu’il s’agit essentiellement de pays en voie de développement ou de pays pauvre.

Stéphane Lagoutière

 

Note Rédaction :

Manifestation annuelle créée en 2005 par l’Assemblée mondiale de la santé des Nations Unies, la Journée mondiale des donneurs de sang est organisée avec le soutien de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Société internationale de transfusion sanguine (SITS), de la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang (FIODS) et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). Plus d'informations sur la DEQM et sur notre dossier spécial Journée mondiale des donneurs de sang.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir