Contenu principal

Message d'alerte

Signature de la chartre Romain JACOBL’Union française de santé bucco-dentaire (Ufsbd) s’engage pour l’accès aux soins des personnes en situation de handicap en France en signant le 16 décembre dernier la charte Romain JACOB. Sous le haut parrainage de l’Académie Nationale de Médecine (AMC), cette dernière a fait l’objet d’une réflexion organisée et fédérée par le groupe Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) regroupant l’ensemble des acteurs régionaux et nationaux du soin et de l’accompagnement.

Il y a urgence. Pour répondre aux difficultés criantes des personnes handicapées pour accéder aux soins, l’Union française de santé bucco-dentaire (Ufsbd) s’est engagée pour leur faciliter cet accès en signant la charte Romain JACOB le 16 décembre dernier. Celle-ci s’inscrit alors dans les orientations des politiques publiques portées par de nombreuses lois en faveur de l’insertion sociale et de la pleine citoyenneté des personnes en situation de handicap.

Et notamment de ce rapport remis par Monsieur Pascal JACOB à Madame Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Madame Marie-Arlette
Les signataires de la chatre Romain JACOBCARLOTTI, alors secrétaire d'État en charge du Handicap et de la Lutte contre l’Exclusion, le 6 juin 2013 à l’hôpital Raymond POINCARÉ à Garches (Hauts-de-Seine).

Mais aussi des orientations fixées par les Agences Régionales de Santé (ARS), les représentants des personnes handicapées ainsi que des acteurs du secteur de la santé (hospitalier, médico-social et ambulatoire) se sont mis d’accord sur certains points importants présents dans cette charte.

Notamment sur l’urgence d’apporter une réponse aux attentes de l’ensemble des acteurs du soin et de l’accompagnement qui paraissent très démunis face au manque de sensibilisation, de formation et de moyens dédiés aux personnes en situation de handicap.

Mais également de promouvoir toute action visant à atteindre cet objectif ainsi que d’être conscients des conditions requises pour assurer une prise en charge de qualité afin d’améliorer l’accès aux soins et à la santé des personnes en situation de handicap en milieu hospitalier, en institution ou en milieu ordinaire. Maintenant reste à savoir si toutes ces recommandations ne resteront pas lettre morte.

Romain BEAUVAIS    

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir