Contenu principal

Message d'alerte

Entrée principal du CHU de Rangueil a Toulouse photo archive google 2016Alors que le sénat vient de voté sa nouvelle version de la loi travail, que les syndicats eux ne cessent de manifester encore hier pour la onzième fois leur hostilité a celle-ci. Plus quinze jours après le suicide le 13 juin d’un infirmier au CHU de Rangueil de Toulouse, alors que quatre enquêtes judiciaires et administratives son toujours en cours, le CHSCT vient d’annoncé celle-ci comme un accident du travail. Un geste qui ne semble satisfaire les syndicats et notamment la CGT que partiellement ! Un drame du suicide au travail qui peut aussi concernée les travailleurs handicapées...

Tableau Bénéficiaires des prestations au titre de décembre 2015 et montants des prestations versées au titre de l’année 2015Au titre de décembre 2015, près de 31,1 millions de personnes (adultes et enfants) sont couvertes par au moins une prestation versée par les caisses d'Allocations familiales (Caf) en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (Dom), représentant 47 % de la population française. Un chiffre en baisse par rapport à 2014 de 0,2 %. Une évolution qui restant très variable puisque ont peut ainsi noter une nette évolution catégorie solidarité et insertion +3.4 % alors que celle de la petite enfance baisse de – 4.3 %. Les Caf qui aura versé plus de 70 Mds€ de prestations directes sur l'ensemble de l'année 2015.

Les prix des medicaments innovants ne doivent pas menacer l acces aux soinsQuelques jours après la mise a mort d’une campagne-choc de Médecins du monde pour dénoncer les pratiques des laboratoires pharmaceutiques, face à une tendance bien réelle d’explosion de certains médicaments. Une campagne dénoncée par le LEEM, et auquel les lobbies ont tente de faire pression pour que l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), déconseillant aux sociétés d’affichage de la relayer. Le collectif interassociatif sur la santé intervient à son tour rappelant que « l’innovation des médicaments ne doivent pas menacer l’accès aux soins... ».

Implantation d une valve aortique sans chirurgie ouverte regard sur une technique en pleine expansionAlors que l’agence de biomédecine a invité les français a mieux s’intéressé au dons d’organe, une équipe médicale pluridisciplinaire reviennent sur celle de l’implantation d’une valve aortique par voie percutanée (TAVI) consistant à remplacer celle-ci chez des patients ne pouvant supporter une chirurgie à coeur ouvert. Une pratique réalisée au sein de l’Hôpital privé Clairval à Marseille, depuis maintenant 6 ans. Zoom sur cette technique innovante en pleine expansion.

Conference presse rare disease day le 19 fevrier 2016Le 29 février dernier, à l’occasion de la journée internationale des maladies rares, les acteurs de la Plate-forme Maladies Rares avaient lancé un appel pour un troisième plan national. Marisol TOURAINE, ministre de la Santé et des Affaires sociales, répondant à une question de la députée Dominique ORLIAC qui s’interrogeait sur la mise en place d’un troisième plan, à déclaré « Je peux vous annoncer, puisque le deuxième plan est en train d'arriver à échéance, que je confierai très prochainement à deux personnalités l'élaboration d'une feuille de route pour mettre en œuvre un troisième plan maladies rares ».

Ouverture du seminaire de l Association des directeurs de maisons departementales des personnes handicapeesAlors que les Maisons Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) connaissent une crise parfois sans précédents dans certains départements comme dans le Morbihan ou la moitié des salariés se sont mises en grève le 3 juin dernier et ont vue leurs charges de travail multiplié par quatre depuis leurs créations. Ségolène NEUVILLE secrétaire d’État en charge du handicap, et venu ouvrir le 15 juin dernier le séminaire des directeurs de l’Association des directeurs de MDPH, avec l’objectif de rassurer son Président Igor DUPIN.

Un appareil auditif le ciss demande que son accees soit plus facile notamment sur l aspect financier et prise en chargeS’il n’est pas question ici d’obliger des sourds comme certains voudraient le faire à être appareillé, mais simplement de permettre a plus de 6 millions atteint d’une perte auditive plus ou moins importante de bénéficier d’un accès afin de leurs permettre de préserver leurs autonomies. Une technologie d’appareillage qui par son offre de soins : délivrance, adaptation, installation et suivi de l’installation ou ils sont réalisés ne pose plus de problèmes. Celui du reste à charge reste trop important pour un trop grand nombre de personnes, au-delà des efforts conduits par certaines mutuelles.