Contenu principal

Message d'alerte

Acne du visage d un hommeSelon " Almirall qui mene actuellement une campagne qui vise à amener la société plus proche de patients atteints d'acné qui affecte environ 9,4% de la population mondiale, qui après l’adolescence il est plus fréquent chez les femmes, qui représentent plus de 80% de l'acné adulte. Une étude qui démontre un impact a la fois sur la qualité de vie, responsable selon cette étude de problèmes psychologiques et sociaux.

Siege de la Haute Autorite de Sante a ParisAlors que plus 8000 patients, annonce le CISS, des patients qui sont actuellement privés d’accès au Belatacept, en raison de sa non-inscription sur la liste en sus. Comme le prévoit la loi du 26 janvier 2016 relative à la modernisation du système de santé à introduit, par son article 181. Le conseil d’administration du CISS a décidé le 30 juin 2016 de faire exercice de ce droit d’alerte au titre de l’article L. 1114-1 du code de la santé publique à propos d’un médicament antirejet de la greffe du rein, le Belatacept. Un alerte auquel s’ajoute la lettre ouverte adressée par l’association Renaloo, et sa présidente Nathalie Mesny ce 4 juillet a Marisol TOURAINE.

Deux personnes reparant un tracteurPublié par décret le 22 décembre 2015 pour une application au 1er janvier 2016, celle-ci a finalement été ouverte à tous les travailleurs, y compris les travailleurs handicapés allocataires de l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). Pour ceux qui dépendent du régime agricole, la Mutualité sociale agricole (MSA) a ouvert sur site depuis le 16 juin un dispositif qui permet à ses adhérents de déclarer leurs ressources trimestrielles, en tenant désormais compte du montant de l'AAH. Un droit rendu possible grâce a une évolution une évolution réglementaire adoptée au printemps 2016.

carte vitaleRare promesse tenue de ce gouvernement, comme l’avait promis Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé lors de la loi santé et pour lequel avait milité le CISS. Ainsi à partir du 1er juillet comme la présenté aujourd’hui en Conseil des ministres, la nouvelle étape de la généralisation du tiers payant, au bénéfice de deux catégories celle des femmes enceintes et des personnes atteintes d’une affection longue durée. Un tiers payant et sa généralisation à tous les Français d’ici 2017 et toujours très contestée par les médecins. Une pratique qui dans la réalité était déjà une réalité pour ceux bénéficiant de l’ALD.

Entrée principal du CHU de Rangueil a Toulouse photo archive google 2016Alors que le sénat vient de voté sa nouvelle version de la loi travail, que les syndicats eux ne cessent de manifester encore hier pour la onzième fois leur hostilité a celle-ci. Plus quinze jours après le suicide le 13 juin d’un infirmier au CHU de Rangueil de Toulouse, alors que quatre enquêtes judiciaires et administratives son toujours en cours, le CHSCT vient d’annoncé celle-ci comme un accident du travail. Un geste qui ne semble satisfaire les syndicats et notamment la CGT que partiellement ! Un drame du suicide au travail qui peut aussi concernée les travailleurs handicapées...

Tableau Bénéficiaires des prestations au titre de décembre 2015 et montants des prestations versées au titre de l’année 2015Au titre de décembre 2015, près de 31,1 millions de personnes (adultes et enfants) sont couvertes par au moins une prestation versée par les caisses d'Allocations familiales (Caf) en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (Dom), représentant 47 % de la population française. Un chiffre en baisse par rapport à 2014 de 0,2 %. Une évolution qui restant très variable puisque ont peut ainsi noter une nette évolution catégorie solidarité et insertion +3.4 % alors que celle de la petite enfance baisse de – 4.3 %. Les Caf qui aura versé plus de 70 Mds€ de prestations directes sur l'ensemble de l'année 2015.

Les prix des medicaments innovants ne doivent pas menacer l acces aux soinsQuelques jours après la mise a mort d’une campagne-choc de Médecins du monde pour dénoncer les pratiques des laboratoires pharmaceutiques, face à une tendance bien réelle d’explosion de certains médicaments. Une campagne dénoncée par le LEEM, et auquel les lobbies ont tente de faire pression pour que l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), déconseillant aux sociétés d’affichage de la relayer. Le collectif interassociatif sur la santé intervient à son tour rappelant que « l’innovation des médicaments ne doivent pas menacer l’accès aux soins... ».