Contenu principal

Message d'alerte

Fin 2015 les departements ont attribue 4,3 millionsSelon une dernière étude de la DREES publiée par Sarah ABDOUNI et Françoise BORDERIES, l’année 2015 aurait vu la progression de prestations d’aide sociale aux personnes âgées, aux personnes handicapées, à l’enfance ou au titre de l’insertion ont été attribuées par les départements. Une hausse qui représente 4,3 millions de prestations d’aide sociale augmentées de 2 % en un an, en raison, notamment, de l’accroissement du nombre d’aides aux personnes handicapées (+4 % entre 2014 et 2015) et à l’insertion (+3 %).

Deux personnes agees a la retraiteLe Passage de l’âge de la retraite 60 à 62 ans aura selon un dernier rapport d’étude de la DREES, des conséquences importantes et notamment sur les pensions d'invalidité et les minima sociaux. Des résultats qui confirme les craintes de nombreux représentants associatifs, mais aussi sociaux et qui ne sont pas une surprise, mais qui ont le mérite de désormais chiffrer l'ampleur du phénomène 1.5Mds€. Une étude présentée à l’occasion le 19 octobre 2016-10-21 de la réunion du Conseil d’orientation des retraites (COR).

l acceuil dans un EHPAD a Versailles situe  dans departement des YvelinesAlors que l’Assemblée nationale se penche actuellement sur le syndrome d'épuisement professionnel dans le cadre d’une mission d'information. la DREES, vient de publier un rapport sur les conditions de travail des professionnels soignant en EHPAD pour lequel elle a été contrainte de prendre aussi celle de la diversité des situations. Qu’il s’agisse de celle des métiers, que celle de la diversité des statuts des établissements, mais aussi diversité des organisations et des modes de fonctionnement. Une étude qui au-delà de ces différences, a voulu mettre en lumière la grande unité dans les témoignages des professionnels et de voir ainsi se dessiner les contours d’une identité professionnelle forte.

Tableau DREES sur l evolution du nombre de structures des capacites d accueil et du personnel entre 2010 et 2014À l’annonce de cette nouvelle étude de la DRESS réalisée par Ida FALINOWER, que celle-ci vient de publier ont ne peut que s’interroger encore un peu plus sur l’absence de réponse à la question du Sénateur X, qui avait interrogé la Secrétaire d’État. Une étude qui confirme aussi les demandes d’appel à l’aide des associations et plus précisément dans certain type de facteur de handicap, révélant notamment que fin 2014 que les 11 250 structures accompagnant des personnes en situation de handicap avait vu leur nombre de places offertes par rapport à 2010 a augmenté à peine plus vite que la population totale (+5,6 %) propose 489 200 places.

Tableau 1 Mesures d aide sociale aux personnes handicapees et depenses associeesAlors que Ségolène NEUVILLE reconnaissait le 15 juin dernier lors d’un séminaire réunissant les directeurs des MDPH la difficulté « de connaître le nombre exact de personnes en situation de handicap », le DRESS, présente ici un état des lieux intéressant entre 2004 et 2013, du nombre de mesures d’aide sociale départementale aux personnes handicapées. Des mesures qui ont progressé de 80 % pour des dépenses qui ont augmenté de 60 % en euros constants. Des bénéficiaires d’une aide sociale continuent d’augmenter plus vite que la croissance démographique.

Couverture Panorama DREES La Protection sociale en France et Europe en 2014 Marisol TOURAINELa direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) vient de publier dans la collection « Panoramas », son rapport annuel sur la Protection sociale en France et en Europe en 2014. Une tendance qui semble s’inscrire au niveau européen. Autre constat inédit celui des dépenses pour les personnes handicapées dont le rapport cite une « évolution dynamique ». Une évolution des prestations sociales qui auront progressé de 2.2 % en 2014 soit 690 Mds€, d’après la DREES contre 4,4% par an entre 2000 et 2010.

Proportion de décès évitables compte tenu des connaissances et technologies médicales actuellesLa santé française se porte-t-elle bien ? C’est le sentiment que tente de donner une récente étude publiée par Eurostat selon lequel la France arrive avec 23,8 % de décès évitables(1), plaçant, la France est en première position en Europe grâce à son système de santé, selon l'étude d'Eurostat. Une situation très variable puisque selon cette même étude, une meilleure organisation des soins aurait pu empêcher compte tenu des connaissances et technologies médicales actuelles la mort prématurée de près de 600 000 personnes dans l’Union européenne en 2013.