Contenu principal

Message d'alerte

Haut de presentation du nouveau magazine facile a lire en region ile-de-franceParce que le droit à l'information est essentiel pour tous, la Région Ile-de-France lance un site internet afin de rendre accessible son magazine au plus grand nombre. En effet des travailleurs handicapés des Esat de Carrières-sur-Seine (78) et de Chatou (78), relisent, aident à la réécriture et valident tous les textes pour que les déficients intellectuels puissent enfin participer à la vie de la cité. Maintenant, il faudra développer ce projet dans les autres régions de France.

Encore une fois, la France n'est pas un élève modèle en matière d'accessibilité numérique. Selon une étude européenne, notre pays arrive à l'avant-dernière position. Mais à l'occasion de la dernière Conférence nationale du handicap, le Référentiel général pour les sites web a été mis en place afin que les sites internet de l'État soient accessibles à tous. Car aujourd'hui encore, de nombreuses personnes en situation de handicap n'ont pas accès à l'information.

La Région Ile-de-France, accompagnée dans ce projet par l'Unapei et les Esat de Carrières-sur-Seine (78) et de Chatou (78), a décidé de lancer un site internet favorisant l'accès à l'information pour les personnes présentant un handicap mental. En effet, des travailleurs handicapés relisent, aident à la réécriture et valident tous les textes.

La Région Ile-de-France tend vers une égalité entre personnes valides et handicapées

Le langage « Facile à lire et à comprendre » est basé sur plusieurs principes tels que le respect de règles syntaxiques et lexicales visant à simplifier les propos : phrases courtes, vocabulaire basique, abandon des termes abstraits et des métaphores, ainsi, que le respect de règles typographiques : choix d'une police d'écriture simple de Arial, utilisation de caractères de grande taille, et Illustration de chaque propos par des images figuratives ou des pictogrammes.

La version du site « facile à lire et à comprendre » intéressera un plus large public de franciliens n'ayant pas une maitrise parfaite de la langue française. Après l'adoption de l'Agenda 22 à l'unanimité en 2014, cette nouvelle action montre la volonté de la Région de tendre vers l'égalité entre personnes en situation de handicap et personnes valides.

Même si cette initiative est une bonne nouvelle justement à quelques jours du Congrès de l'Unapei, il faut cependant nuancer les propos. Pour l'heure, seuls les personnes handicapées de la Région Ile-de-France ont accès à cette information alors que les douze autres régions sont encore en retard sur ce terrain. Un exemple qui devrait sans doute donner des idées aux autres régions de France afin d'offrir une accessibilité numérique pour tous.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir