Contenu principal

Message d'alerte

Graphisme sur l evolution des depenses sociales versee autre titre du handicap entre 2005 2014A l’heure des élections présidentielles et des élections législatives qui suivront quelques semaines plus tard, la DREES vient de publier une étude sur le coût de la politique sociale dans le domaine du handicap entre 2005 et 2014 progressant de 13,5Mds€ et qui s’élève en 2014 à 46,6Mds€, soit 2,2 % du produit intérieur brut (PIB). Dans le détaille de cet effort de la solidarité nationale, consentie celui concerne pour l’essentiel la protection sociale avec les différentes prestations sociales versées au titre du handicap représente 42,7Mds€ en 2014. Les avantages fiscaux et sociaux pour les employeurs par exemple, en sus s’élèvent, quant à eux, à 3,4Mds en 2014.

Graphisme sur le niveau d information en hausse sur le parcours de soinsUn peu plus d’un an après le vote de la loi santé, le dernier baromètre 2017sur les droits des malades(1) du CISS sur les droits des malades permet de constaté un meilleur respect de l’information des patients et la mise en application de leurs droits et de leurs mises en œuvre. Telle est le constat que dresse ce baromètre qui nous montre un bilan plutôt satisfaisant avec 91 % estiment être bien informé sur les gestes à adopter pour rester en bonne santé et 90 % à connaître leur état de santé, les traitements et les soins qui y sont liés. En revanche ce baromètre montre que le niveau d’information sur la qualité des soins dans les établissements de santé diminue 81 % contre 85 % en 2016.

Le sequencage complet de l exome illustrationAvec plus de 3 millions de personnes sont touchées par ces pathologies dites rares, en France et 1 malade sur 2 est un enfant, des maladies dont le nombre dépasse les 8000 à travers le monde. 80 % de ces maladies d’origine génétique et résultent d’une mutation (ou modification) d’un seul gène majeur ou d’une combinaison de mutations génétiques. Des diagnostics qui s’avèrent souvent longue et difficile pour le patient et sa famille pour lequel environ un malade sur trois reste sans diagnostic. 

Un jeune garcon sur la multi plate forme AppidysAvec 8 à 10 % d’enfants touchés par la Dyslexie dont près de trois quarts sont des garçons, une maladie, notamment du à mauvaise connexion entre deux parties du cerveau, et ne touche en rien a l’intelligence, mais qui reste néanmoins très handicapante et être parfois même d’un sentiment d’exclusion. Si ont ne peut guérir de la Dyslexie, les nouvelles technologies au travers de logiciel parfois inventé par des parents peuvent venir « au secours » de ces enfants, et soutenir leurs rééducations du langage et de l’écriture et leurs inclusions. Des logiciels comme Ordyslexie ont été lancés et disponible par téléchargement ou encore Appidys qui va sortir à la fin février.

Capture d ecran partiel de la page d acceuil du site hospitalidee fr 2017Site d’avis de patients en France, Hospitalidée, lance en partenariat avec BVA, une grande enquête nationale sur le parcours des patients en cancérologie et souhaite à travers cette enquête faire entendre la voix des malades du cancer qui témoignent quotidiennement en ligne. Une enquête lancée le 4 février dernier, à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, l’enquête est disponible sur le site internet, dans de nombreux établissements spécialisés et par courrier sur simple demande.

Centre de Resonance Magntique Biologique et MedicaleLes maladies neurodégénératives (NDDS), le cerveau et le vieillissement posent un véritable défi pour la société du 21ème siècle. Avec une population vieillissante (de 65 ans et plus) estimée à 93 millions en Europe et qui devrait atteindre 124 millions en 2030. De par son approche collective et transdisciplinaire inédite et unique en France, regroupant 4 piliers indissociables - les soins, la recherche, la formation et l’industrie affirme répondre a ce défi médical, social et économique. Le programme DHUNE annonce avoir atteint 89% des objectifs atteints pour sa première année et remporté le soutien du Plan National Maladies Neurodégénératives.

Fin 2015 les departements ont attribue 4,3 millionsSelon une dernière étude de la DREES publiée par Sarah ABDOUNI et Françoise BORDERIES, l’année 2015 aurait vu la progression de prestations d’aide sociale aux personnes âgées, aux personnes handicapées, à l’enfance ou au titre de l’insertion ont été attribuées par les départements. Une hausse qui représente 4,3 millions de prestations d’aide sociale augmentées de 2 % en un an, en raison, notamment, de l’accroissement du nombre d’aides aux personnes handicapées (+4 % entre 2014 et 2015) et à l’insertion (+3 %).