Contenu principal

Message d'alerte

2009.04.10.sante-et-vie-au-travailOrganisée chaque année par le Bureau international du travail (BIT) rattaché auprès de l'ONU, l'année 2009 sera-t-elle consacrée sur le thème « Santé et vie au travail est un droit humain fondamental » Le BIT estime que chaque année, quelques 2,3 millions d'hommes et de femmes meurent d'accidents du travail ou de maladies professionnelles, dont près de 360 000 d'accidents mortels et environ 1,95 million de maladies professionnelles incurables.

La France une situation inquiétante ?

Cette journée du 28 avril sera-t-elle marquée en France par l'installation du nouveau conseil d'orientation sur les conditions de travail le 30 avril prochain ? Si l'Europe à l'exception des pays du nord arrive en tête malgré de nombreuses lacunes, le résultat est loin d'être satisfaisant ! Espagne, Italie ou Angleterre, faisant toujours partie des mauvaises élèves. Si, de son côté, la France dispose depuis de longues années d'un dispositif législatif comme la loi de 1898, cette dernière ne répond plus aujourd'hui au risque industriel et technologique et de la société qui a considérablement évolué.

Association et ONG et OMS semblent toutes d'accord sur l'aggravation du manque de sécurité provoquant chaque année de nombreux accidents de travail et de maladie. Pays asiatique en voie de développement et Amérique du Sud arrivent en tête des pays et pour lequel cela ne semble pas une préoccupation majeure.

Le directeur de l'OIT M. Somavia, à lui déclarée « Nous devons veiller tout particulièrement à ce que les stratégies d'ajustement et de reprise économique n'empruntent pas une voie peu sûre en bradant la vie humaine et la sécurité sur le lieu de travail ». Avant de conclure que « Le travail dangereux est une tragédie humaine (...), une bonne partie de cette tragédie, qui touche chaque année des millions de travailleurs, se déroule à notre insu, car il n'en est jamais fait mention à l'un des journaux. Pourtant, tant de choses pourraient être évitées ».

Selon la FNATH la France connaît même un rebond préoccupant avec + 2,8 % d'augmentation des accidents ou les chiffres des morts non cessés de progresser entre 2006 et 2007 passants de 537 à 622. L'association organisera en octobre prochain une campagne d'information et prévention sur les cancers ou maladies professionnelles souvent laissées de côté !

Une étude réalisée par l'équipe SUMER en 2003 et qui devrait être remise à jour en 2009 le démontre. Selon l'OMS, chaque année dans le monde, ce sont au moins 200 000 personnes qui décèdent de cancers liés à leurs lieux de travail. Mais l'OMS assure aussi que les risques de cancers professionnels sont aussi très souvent évitables. La FNATH qui demande ainsi au ministre du Travail Brice Hortefeux une explication précise et claire de sa position sur une véritable réforme de la loi de 1898 et sur les questions liées à la prévention, la réparation des accidents de travail et des maladies professionnelles.

Justice, Reconnaissance et Solidarité

Sante au travail, beaucoup de pays sont encore loin de respecté ce droit fondamentale du salariéSanté au travail, beaucoup de pays sont encore loin de respecter ce droit fondamental du salarié. Des pays qui comme la Chine prétendent défendre le droit du travailleur ! Si l'association lance aujourd'hui un cri d'alarme, elle n'est pas la seule, salariée, syndicats estime aussi que le système actuel comme injuste, des femmes et enfants, abandonne. Une justice qui malgré l'encombrement de ses tribunaux les TASS* annoncé le 9 janvier dernier prévoyant une disparition de 44 d'entre eux sur 115 alors que les délais d'attente sont parfois de 10 ans pour obtenir une indemnisation. Le parcours du combattant des victimes pour faire reconnaître la faute inexcusable de l'employeur, l'exemple d'AZF où celui des essais nucléaires, où un procès vient de s'ouvrir en, est la preuve flagrante.

Cette difficulté réduit alors les salariés à indemnisation automatique et l'attribution d'une rente ou d'un capital, laissant celui-ci et sa famille face aux difficultés quotidiennes dues au préjudice corporel et les frais importants qu'ils provoquent comme l'aménagement d'une voiture ou d'un appartement. Frais qui ne seront pris en charge totalement que, lorsque la faute inexcusable de l'employeur a été établie.

Salariés, Syndicats et la FNATH demandent notamment la mise en place d'une solution d'équité dont les rentes constituent souvent la seule source de revenus ; l'annonce par le gouvernement et M. Brice Hortefeux la mise en place des taux majorés veufs et orphelins quelques soit la date du décès ou encore la mensualisation du payement de ses rentes.

Autre fait à ne pas négliger et qui nécessite d'autant plus une refonte de la loi de 1898 celle des tentatives ou suicides au travail en France. Quel que soit le sexe, les agriculteurs sont les moins touchés par les TS (0,4 % des hommes, 4,1 % des femmes), mais les plus concernés par les décès par suicide. Les ouvriers (3,9 % des hommes, 12,5 % des femmes) sont les plus concernés par les TS voire l'ensemble des résultats. Ceux-ci traduisent l'urgence d'intervenir sur l'environnement psychosocial et sur les pratiques de gestion des ressources humaines pour diminuer les contraintes dans un objectif de prévention des problèmes de santé mentale.

Si la France connaît certes des injustices criantes, mais demeure néanmoins un pays ou la sécurité reste contrôlée et des obligations législatives importantes, mais qui plus d'un siècle après il convient obligatoirement d'apporter de nouvelle réponse à une société et industrie et des métiers qui ont considérablement évolué. Sachez que si vous étiez victime d'un accident voici quelques indications pour sa déclaration

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir