Contenu principal

Message d'alerte

Convention international des personnes handicapées ratifié par moins de 60 % des pays dans le monde ©UN-Mark Garten (Illustration)Il ne suffit pas de désapprouver une situation, faut-il encore se donner les moyens ! Un argument qui dans tous les sens du terme fait toujours considérablement défaut, 18 ans après la création, de cette journée d'espoir celle-ci laissant un goût parfois amer a bon nombre de personnes en situation de handicap à travers le monde. La société veut-elle vraiment participer à notre intégration ou ne faire envers cette communauté de plus 600 millions de personnes qu'un acte de charité ? La charité ne n'en voulons pas simplement la reconnaissance et la dignité due à chaque être humain. Nous aurions pu faire à l'occasion de cette journée un immense plaidoyer, mais ceci aurait trop long et fastidieux.

Alors, simplement et rapidement revenons sur quelques points essentiels de la politique conduite en France et en Europe. Ainsi malgré un défilé des promesses politique, les avancer en matière, d'emploi, d'accessibilité, d'éducation, de santé, de retraite, d'accident du travail ou de maladie professionnelle ou de recherche scientifique ne progresse que trop peu ! Une suffit pour cela de se rappeler l'étude Euro-Barorométre en décembre 2009 sur la discrimination qui progresse !

Ou encore en matière d'accessibilité l'étude réalisée par l'APF, même si celle-ci ne concerne que le handicap physique, elle demeure consternante ! Une année 2010 qualifiée de Noir par les associations françaises, et le collectif ni pauvre ni soumis ou de nombreux auront été le sentiment d'une régression sociale ! Un sentiment souvent justifié, comme avec l'imposition des revenus liés aux accidents du travail dénoncé par la FNATH.

La situation face à l'emploi resté préoccupant, car malgré les initiatives qui certes existent on ne peut que le reconnaître, la situation n'évolue pas et le taux de chômage reste toujours à 19,7 % chez les travailleurs handicapés. Une situation pour lequel la crise économique ne donne pas toutes les explications, mais aussi de formation tout comme un manque de volonté politique hormis parfois certaines régions qui ont pris des initiatives exclusivement locales.

Les Administrations bien qu'au-dessous du secteur privé ne sont qu'à 4,02 %. Un manque de formation peut être, mais comment en offrir à des enfants ou à des adolescents qui ne peuvent bénéficier d'AVS et ils sont malgré la condamnation de l'État à deux reprises par l'Europe et le Conseil d'État, la situation n'évoluant que trop peu. Des Étudiants handicapés qui ne doivent quand ils sont arrivés à ce niveau que compter sur eux-mêmes ou alors sur des initiatives réalisées grâce à des associations comme Handivalide. Quant à l'accessibilité, le résumé tient dans un seul mot catastrophique

La Déficience mentale toujours laissée de côté

Toujours d'actualité l'énorme discrimination qui réside au travers des différents types de déficience. Les Français, comme la communauté mondiale a tendance a percevoir encore le handicap à travers une personne en fauteuil ouBan Ki moon le 18 juin 2010 amputé, une situation due au Guerre mondiale et des conflits armés. Laissant de côté déficient visuel, auditif, ou handicap dit invisible, mais surtout la déficience mentale dont nos sociétés continue à percevoir une image liée à la folie et hôpital psychiatrique.

Pour la présidente de l'UNAPEI, mère d'un enfant polyhandicapé, cette discrimination existe et rappel avoir le 1er décembre dernier annoncé avoir saisi la HALDE. Une réclamation en raison du blocage d'un projet de construction d'un établissement d'accueil pour personnes handicapées mentales vieillissantes à Meudon (Hauts-de-Seine), par un riverain « ne voulant pas avoir de handicapé mental près de chez lui ».

Une situation de discrimination existante y comprit à travers les personnes atteintes d'un handicap différent. La preuve par le sport, entre les fédérations des sports adaptés et handisports, la première comptant 45 000 licenciés et la 15 000. Malgré de nombreux palmarès sportifs dans le sport adapté, celle-ci continue à manquer considérablement de moyen financier et du soutien des entreprises pour lequel l'image ne semble pas « aussi porteur ». Des questions qui existent et pour lequel la communauté devra elle-même trouver des réponses.

Les Nations unies appellent les États à tenir leurs promesses


M. Ban Ki-moon, Secretaire Général des Nations unies a dans un communiquer appeler les gouvernements a plus de responsabilité et a davantage de mesure pour aider les personnes handicapées. Cette journée, a-t-il indiqué aura pour thème : « Tenir les promesses : prise en compte de la problématique du handicap dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement ».

Rappelant à ce titre les engagements pris lors d'un sommet les Objectifs du Millénaire pour le développement de septembre, les dirigeants politiques du monde entier ont notamment pris l'engagement d'améliorer l'existence des personnes handicapées. Une population, a-t-il précisé où peuvent des personnes dans notre entourage des membres de notre famille, des amis, des voisins. Les incapacités physiques, mentales et sensorielles, très répandues, touchent en effet 10 % de la population mondiale.

M. Ban Ki-moon, qui a rappelé que le handicap resté aujourd'hui dans nos sociétés « Étroitement lié à la pauvreté. Dans les pays en développement, les personnes handicapées représentent approximativement 20 % des pauvres. Partout dans le monde, elles sont très touchées par le chômage et ont du mal à obtenir une instruction suffisante et les soins de santé dont elles ont besoin. Nombre de pays ne prennent aucune disposition en leur faveur, si bien qu'elles se retrouvent isolées et coupées de leur propre groupe social »

Concluant son message a l'égard des chefs d'état et responsable politique en souhaitant que nous puissions prendre « Acte du fait que la bataille contre la pauvreté, la maladie et la discrimination ne saurait être gagnée en l'absence de lois, de politiques et de programmes visant à autonomiser les personnes handicapées. Engageons-nous à garder en vie, pour la communauté des personnes handicapées, l'espoir né des Objectifs du Millénaire pour le développement. Et durant les cinq années qui nous restent pour atteindre ces objectifs, faisons des personnes handicapées non seulement les bénéficiaires de notre action, mais aussi des agents du changement à part entière ».

Un tour du monde rapide !

Si la terre tourne, on pourrait parfois se poser la question, comment est dans quel sens ? Certes l'évolution et le combat mené depuis des années par Handicap international, commence à porter ces fruits dans en matière de minele chemin reste long pour atteindre le septième ciel !antipersonnel ou des BASM avec la première convention à Laos il quelques semaines. Des armes qui néanmoins continuent à faire plusieurs milliers de victimes chaque année ! Le tremblement de terre à Haïti aura été aussi un évènement exceptionnel avec plusieurs centaines de milliers des Haïtiens amputés, aveugle... Des femmes, des enfants ou plus d'une décennie seront nécessaires pour la reconstruction de l'Île. Sans oublier les nombreuses tortures dont plusieurs handicapés mentaux font encore l'objet dans bon nombre de pays notamment au Maghreb ou en Afrique.

L'Europe, elle aussi concerné par de telles atrocités avec 15 ans après la Roumanie, les centres en Bulgarie dont le pays devra répondre devant la justice européenne...Sans oublier, la Chine où les personnes handicapées représentent près d'un tiers total de la communauté mondiale. Des hommes et des femmes et des enfants souvent totalement laissés à eux-mêmes sans soins et parfois abandonné par leur famille due à la politique de l'enfant unique. La cerise sera celle de la condamnation à mort par les États-Unis des détenus déficients mentaux ou atteints de maladie psychiatrique violant la base même des droits de l'homme pour lequel il prétende en être les défenseurs. Pour le reste, à vous de juger, la liste serait trop longue !

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir