Contenu principal

Message d'alerte

Peter Sands élus au poste de directeur exécutif Fonds mondialLe Conseil d’administration du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a nommé aujourd’hui un nouveau Directeur exécutif en la personne de Peter SANDS, ancien Directeur général de la Standard Chartered Bank a décidé de s’investir dans divers projets de santé publique à l’échelle mondiale. Une nomination dont se réjouit l’ONUSIDA tout comme l’ensemble des associations internationales. Le ministre des Françaises, Jean-Yves Le DRIAN, s’est lui aussi félicité de cette nomination.

L’homme qui préside actuellement le Groupe de travail international de la Banque mondiale sur le financement des activités de préparation aux pandémies, est également chargé de recherche à l’Institut de santé internationale de Harvard et au Centre Mossavar Rahmani pour les entreprises et le gouvernement de la Kennedy School de Harvard, où il travaille à des projets de recherche sur la santé mondiale et la réglementation financière.

« Peter Sands apporte une expérience exceptionnelle en gestion et en finances, ainsi qu’un dévouement en faveur de la santé mondiale », a déclaré Aida Kurtović, la Présidente du Conseil d’administration du Fonds mondial. « À l’heure où nous faisons face à des enjeux complexes, sa capacité à mobiliser des ressources tout en gérant la transformation est exactement ce dont nous avons besoin. Nous attendons de lui qu’il permette au Fonds mondial de franchir une nouvelle étape. »

Un homme de terrain…
Fort connaisseur de la situation des risques sur le terrain, Peter SANDS avait présidé la Commission d’étude d’un cadre mondial du risque sanitaire pour l’avenir au sein de l’Académie nationale de médecine des États-Unis, qui a publié un rapport influent sur les pandémies intitulé « La dimension oubliée de la sécurité mondiale : cadre pour contrer les flambées de maladies infectieuses ».

« C’est un très grand honneur pour moi de rejoindre ce partenariat extraordinaire », a déclaré M. Sands. « Les maladies infectieuses représentent aujourd’hui l’un des risques les plus graves auxquels l’humanité est confrontée. Si nous travaillons ensemble pour mobiliser des fonds, construire des systèmes de santé solide et mettre en place des ripostes communautaires efficaces, nous pourrons mettre fin aux épidémies, promouvoir la prospérité et accroître notre sécurité sanitaire mondiale. »

Né au Royaume-Uni, Peter SANDS a fait ses études en Malaisie, au Royaume-Uni, au Canada et aux États-Unis. il a débuté sa carrière au ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni avant de rejoindre mckinsey & company, où il a conseillé les clients sur les services financiers et les télécommunications pendant 13 ans au bureau de Londres.

En sa qualité de nouveau Directeur exécutif, M. Sands supervisera et guidera la mise en œuvre de la stratégie 2017/2022 du Fonds mondial, qui vise à maximiser l’impact de la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et à mettre en place des systèmes de santé résistants et pérennes.

Le Fonds mondial est une organisation du 21e siècle fondée sur le partenariat, conçue pour accélérer la fin des épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Créé en 2002, il constitue un partenariat entre des autorités publiques, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies. Un fond qui collecte et investit près de 3.8 Mds€ par an à l’appui de programmes menés par des spécialistes locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin. Le Fonds mondial, dont l’efficacité et les plus transparents, et aujourd’hui reconnu par tous.

Une nomination saluée de toute part…
Tant par les associations et organisations internationales comme ONUSIDA qui se félicite de celle-ci au sein « d’un partenaire essentiel que représente le Fond pour l’ONUSIDA » a déclaré Michel Sidibé son Directeur exécutif. Un homme qui «possède l’expérience, le leadership et la vision nécessaires pour accomplir cette mission et je me réjouis vraiment de travailler avec lui pour améliorer la vie de millions de gens dans le monde » ajoutera-t-il.

Le ministre des affaires étrangères français Jean-Yves Le DRIAN a lui fait lui savoir dans un communiqué sa satisfaction pour cette nomination, rappelant le bilan exceptionnel du Fond qui depuis sa création sera intervenu « dans plus de 140 pays qui auront permis de sauver plus de 20 millions de vies, de mettre sous traitement 11 millions de personnes infectées par le VIH-sida, de tester et de traiter pour la tuberculose 17,4 millions de personnes et de distribuer plus de 795 millions de moustiquaires pour lutter contre le paludisme ».

Avant d’ajouter que la France se réjouissait de poursuivre avec M. Peter SANDS « le travail engagé pour atteindre les objectifs ambitieux que la communauté internationale s'est fixés de mettre fin aux trois pandémies comme menaces à la santé publique d'ici 2030 et de garantir l'accès de toutes les populations concernées à des services de santé de qualité, de la prévention au traitement ».

La France qui est a ce jour le deuxième donateur historique du Fonds mondial, auquel elle a apporté à ce jour plus de 4,8Mds€, soit près de 13 % du budget total de l'organisation depuis sa création. Pour le triennum 2017-2019, la France s'est réengagée à hauteur de 1,08Mds€.

La France salue l'élection de M. Peter Sands comme nouveau directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial bénéficiera de son engagement en faveur de la santé mondiale et de son expertise en matière de gestion et de finances.

La Rédaction

Sources : Fonds mondial / ONUSIDA / Ministere des Affaires étrangères

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir