Contenu principal

Message d'alerte

Genzyme soutient la journee des maladie raresA la veille de la journée mondiale des maladies rares, la société Genzyme, pionnière dans le domaine des biotechnologies, peut apporter un nouvel espoir pour les patients atteints de maladies rares ou graves. Alors qu’elle traite déjà quatre pathologies génétiques, cette dernière espère augmenter la prise en charge, le traitement et la guérison d’un plus grand nombre de maladies rares. Trouver un traitement pour les patients atteints de maladies rares reste pour le moment une chimère.

Mais la recherche avance et des société présentes dans le domaine des biotechnologies tentent de trouver des solutions à la veille de la journée mondiale des maladies rares, la société Genzyme veut apporter un nouvel espoir aux patients atteints de ce mal.

Rappelons que cette dernière traite quatre maladies génétiques : la maladie de Gaucher, la maladie de Fabry, la maladie de Pompe et la Mucopolysaccharidose de type I (MPS I). Genzyme propose une thérapie innovante qui vise à améliorer le confort de traitement des patients atteints du cancer de la thyroïde. Nouvel acteur dans la sclérose en plaques, une maladie chronique et invalidante affectant 80 000 personnes en France, Genzyme proposera cette année deux molécules novatrices qui devraient offrir de nouveaux espoirs aux patients.

Au-delà des traitements, son approche avant-gardiste de la santé s'appuie sur l'engagement de ses collaborateurs dont 500 sont présents en France et qui contribuent à mobiliser tous les acteurs de la santé au service des communautés de patients. Genzyme développe des actions pédagogiques et des services personnalisés qui aident les patients et leur entourage à mieux vivre la maladie au quotidien. Grâce à leur mobilisation pour cette cause nationale, la recherche espère bien augmenter le nombre de maladies rares qui pourront être prises en charge, traitées et guéries dans les années à venir. 

La Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir