Contenu principal

Message d'alerte

Affiche presentation du dossier presse de l APBChaque 22 octobre est, depuis 18 ans, une occasion donnée aux personnes qui bégaient de se faire mieux entendre, lors de la Journée mondiale du bégaiement, et et permet également à toute personne qui se sent concernée de mieux connaître ce trouble de la parole et de la communication.

Cette année le thème de cette 18e JMB sera « Éducation coopération, communication, faites passer le mot ». Ce qui permettra de changer le regard sur le bégaiement qui fait partie de ces handicap invisible et qui concerne 650 000 personnes en France. 

Le bégaiement touche plus de 70 millions dans le monde, ce qui représente près d'1% de la population mondiale. En France, Belgique et Suisse, 850 000 personnes sont atteintes de cette pathologie. Ce trouble a des répercussions sur la vie sociale et professionnelle. C'est pour cette raison que l'Association Parole-Bégaiement (APB) se fait le relais de cette journée mondiale afin d'informer les parents, éducateurs et personnes concernées sur car ce trouble peut s'avérer comme un véritable handicap.

« Nous avons besoin plus que jamais d'informer les éducateurs qui sont au contact des jeunes enfants, les médecins qui les suivent, les parents qui les entourent et les thérapeutes qui les accompagnent pour sortir du bégaiement », explique la présidente de l'APB, Sylvie-Elisabeth BRIGNONE

Un sujet qui avait été aborder pour la premiere fois il y a quelques mois lors de la sortie du films le discrours d'un roi, celle de Georges VIII en l'occurence pendant la second guerre mondiale. Un sujet qui dans lequel plusieurs livre son sortie le dernier en date en 2013, au édition Milan, Dans lequel l'auteur Élisabeth Vincent, s'interroge sur le bégaiement reste un sujet peu évoqué. Qu'est ce que ce trouble de la parole qui ne se manifeste que dans les situations de communication ? Comment faire avec ce handicap si lourd de conséquences pour celui qui le vit, et qui provoque souvent rire, gêne et même rejet ?

Les personnes bègues veulent faire passer leurs mots

Devant le succès de l'édition 2014, cette année encore cet événement rappellera et honorera nos trois valeurs essentielles d'éducation, de coopération et de communication. Des valeurs qui font écho au thème de cette 18e édition de la JMB : « Éducation coopération, communication, faites passer le mot ». Et les personnes qui bégayent auront un parrain de prestige en la personne de Yoann FREGET afin de porter au mieux leurs espoirs.

Le 22 octobre prochain de nombreuses manifestations seront organisés en France, en Belgique et en Suisse afin de mieux communiquer autour de ce trouble et d'informer dans les médias sur les avancées thérapeutiques. Par exemple, cette journée sera l'occasion, sur l'ensemble du territoire, de poser vos questions ou encore pour apporter votre témoignage sur ce trouble. Il faut donc faire passer le message afin que les personnes bègues puissent faire passer leurs mots. Et peut-être que demain, on aura un autre regard sur le bégaiement...Un rendez a noter des maintenant dans vos agenda et dans lequel notre reviendrons en ocotbre prochain avec notre un reportage avec la Fédération Nationale des Orthophonistes.

La Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir