Contenu principal

Message d'alerte

Stronger Together Sana dans son ecole un an apres la greffe de la corneeAujourd’hui, en France, près de 2 millions de personnes et près 290 millions dans le monde ont une déficience visuelle modérée ou sévère dont 45 millions sont aveugles dont 1,4 million d'enfants sont aveugles. Des femmes, des enfants et des hommes pour lesquels l’éducation, la formation, l’emploi, l’accessibilité de nos villes, les nouvelles technologies, mais aussi la culture et le sport sont des enjeux prioritaires pour leur permettre une citoyenneté pleine et entière. Des personnes aveugles ou malvoyantes pour qui aujourd’hui encore chaque geste du quotidien est une victoire.

La nécessité accrue d’une prévention...
En 2016, près de 90% des personnes atteintes de déficience visuelle vivent dans des pays à faible revenu. Pour ces personnes, l'accès à la prévention, aux soins et à une réadaptation de qualité n'est pas encore universellement disponible.

Tandis que près de la moitié des cas de cécité de l’enfant pourraient être évités ou traités, une politique ou la mise en œuvre d’un programme mondiale exécutée dans 30 pays dans le cadre d’un partenariat entre l’OMS et Lions Clubs International dispense des services de soins oculaires aux enfants. Un travail qui malgré tous a commencé a porté ces fruits à destination des enfants dans les pays en voie de développement ou les principales causes de cécité de l'enfant sont la cataracte, la rétinopathie des prématurés et l’avitaminose ont constate une réduction de son développement.

Une nécessité interventions dont le coût d’intervention y comprit chirurgie dont le taux de réussite comme pour la cataracte, demeure très élèves ! Une cécité évitable qui touche souvent des personnes à faible revenu, ainsi que chez les femmes et les groupes marginalisés qui n’ont pas accès à des services de soins oculaires de qualité.

Une prévention nécessaire également dans les pays riches ou l’ignorance et la méconnaissance demeure un facteur important notamment chez les plus de 50 ans. Des pays développés ou la mal voyance tend à augmenter Un enfant realisant un teste au sein de son ecolenotamment en raison du vieillissement de la population. Ainsi en France 70 % des Français déclarent faire contrôler leur vue au moins tous les deux ans. C’est bien, mais, de fait, ce sont encore 30 % qui n’accomplissent pas ce geste de prévention indispensable pour préserver leur santé visuelle.

Plus centaine de manifestations partout en France...
La Journée mondiale de la vue offre chaque année l’occasion d’être mieux sensibilisé et de s’engager davantage à garantir à tous le droit à la vue. Des manifestations organisées par de nombreuses associations comme la Fédération des aveugles de France, ou encore l’association Rétina France, ou l’AsnaV qui avec 4500 opticiens partenaires, acteurs de prévention ont étaient invités à accueillir le public adulte pour lui proposer une évaluation de ses capacités visuelles (Voire la carte des opticiens participant à l’opération). Par leur proximité et leur disponibilité, les opticiens ont la possibilité de convaincre les plus réticents ou les plus négligents à se préoccuper de leur santé visuelle et à prendre toutes les mesures pour la préserver en l’orientant vers le spécialiste.

La société Essilor propose sur son site internet toute une batterie de tests pour vérifier votre vision. On peut regretter le peu d'inventivité dans les tests proposés puisqu'on se contente de proposer les planches que nous connaissons tous depuis nos visites médicales d'enfants. Au contraire, en Belgique Pearle.be propose également sur son site un test de la vue disponible en Français, mais là, on s'y croit vraiment : les exercices sont interactifs et vous donnent un diagnostic. L'idée est évidemment de vous pousser à prendre rendez-vous avec votre ophtalmologue ou votre opticien et non de se substituer à leur diagnostic.

VISION 2020 qu'est ce que c'est ? Le droit à la vue...
Initiative mondiale qui vise à éliminer la cécité évitable d'ici l'an 2020. Elle a été lancée le 18 février 1999 par l'Organisation mondiale de la Santé ainsi que par plus de 20 organisations non gouvernementales internationales impliquées dans la prévention de la cécité et regroupées dans l'Agence Internationale pour la Prévention de la Cécité (IAPB). VISION 2020 est un partenariat qui apporte des conseils techniques et des appuis financiers aux pays qui se sont officiellement engagés dans le processus de VISION 2020.

Un plan qui parmi les stratégies les plus importantes mises en œuvre compte notamment la lutte contre les maladies en facilitant la mise en place de programmes spécifiques de lutte contre les principales causes de cécité. Mais aussi le développement des ressources humaines en favorisant notamment la formation d'ophtalmologistes et des autres personnels fournissant des soins oculaires. Enfin celle de promouvoir le développement des infrastructures et des technologies appropriées en aidant à la mise en place d'infrastructures et de technologies pour que les soins oculaires soient plus accessibles et plus disponibles.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : FAF, Retina France, OMS et Vision 2020

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir