Contenu principal

Message d'alerte

Lecture du braille un appratissage qui peut parfois etre difficile notamment pour un adultes touche brusquement par la ceciteUne journée mondiale supplémentaire me diriez-vous ? Elle n’en demeure pas moins toujours d’actualité près deux siècles après son invention par Louis BRAILLE alors âgé de douze ans. Né le 4 janvier 1809, Louis BRAILLE, qui 1812 est victime à 3 ans d’un accident et perdra la vue deux ans plus. Un format de lecture et d’écriture qui reste encore peu accessible dans les administrations, entreprise ou par les politiques a la veille pourtant de rendez-vous important avec les élections présidentielle ou législative. Le Braille qui n’a eu de cesse de développé, avec des associations comme Valentin HAÜY, la Fédération des Aveugles de France, et passe aujourd’hui l’ère du numérique...

Des déficients visuels qui dans le monde concernent près de 285 millions de personnes qui présentent une déficience visuelle: 39 millions d’entre elles sont aveugles et 246 millions présentent une baisse de l’acuité visuelle. Une population dont 82 % serait âgé de 50 ans et plus et dont 90 % d’entre eux présentent une déficience visuelle vit dans des pays à faible revenu.

Des chiffres qui depuis deux décennies au cours de ces 20 dernières années, on a observé une forte diminution du nombre de personnes présentant une déficience visuelle due à une maladie infectieuse tendant a dire selon l’OMS que 80 % de l’ensemble des déficiences visuelles sont évitables ou curables.

Un homme a la pensée futuriste...
Un jeune garçon qui fait la connaissance à l’institution royale des aveugles fondées quelques années auparavant par Valentin HAÜY, du capitaine d'armée Charles BARBIER, concepteur d’un système la sonographie, qui a pour Portrait de Louis Braille inventeur de systheme aujourd hui de lecture pour les non voyantsobjectif aux militaires de communiquer la nuit. Louis BRAILLE, élèves très brillants décidés alors d’imaginer son propre code alphabétique. Âgé à peine douze ans il publie la première édition de l'ouvrage sur sa méthode qui connaîtra sa version définitive huit plus tard en 1839. Deux ouvrages où il aura abordé toutes les disciplines, de la géométrie à la musique. Devenu professeur, il consacre la plupart de son temps à ses recherches, avant de tomber malade d'une tuberculose et de décéder.

Une méthode futuriste et révolutionnaire pour lequel il faudra attendre 1844 avant que celle-ci ne soit reconnue par les non-voyants et dans le monde entier. Le braille, qui a la différence de la langue des signes qui elle n’est en soit que la traduction d’une langue orale et une écriture universelle, utilisée dans toutes les langues. Des Français ou les touristes qui sont invités a se rendre dans sa maison natale à Coupvray, près de Meaux (77) aujourd’hui classé monument historique, mais aussi en musée. Un homme dont le président de la IVe République Vincent AURIOL lui rend hommage et transfère en 1952 ses cendres au Panthéon, un siècle après son décès.

Le Braille pourquoi une conception révolutionnaire ?
Le braille est un système d’écriture tactile à point saillant, à l’usage des personnes aveugles ou fortement malvoyantes. Il est composé 1 à 6 points en relief, disposés en 2 colonnes de 3 points, permet 64 combinaisons comprenant l'alphabet, les accents, la ponctuation, les signes mathématiques et les notes de musique... Par exemple, la lettre c se représente par les deux points supérieurs, soit la combinaison 1,4. Ce système permet de représenter jusqu’à 63 caractères (26-1), une matrice sans aucun point représentant une espace.

Même si il peut exister quelques différentiels suivant les langues utilisées, ce qui explique pourquoi les brailles japonais, coréen, cyrillique et autres diffèrent du braille français. Les langues utilisant l’alphabet latin emploient le plus souvent le même codage pour les lettres de base, mais les lettres accentuées, d’autres symboles et, parfois, les signes de ponctuation diffèrent. Une méthode révolutionnaire qui n’a eu pour cesse d’évoluer avec son temps comme pour celle de l’accès a l’informatique et l’accessibilité dite numérique. Si de nombreux paris doivent encore être réalisés, d’autres ont déjà vu le jour avec le clavier en braille ou plus récemment celle de la tablette en braille.

Une méthode plus jamais d’actualité...
En France, près de 1,7 million de personnes sont atteintes d’un trouble de la vision. Parmi lesquels 207 000 aveugles (pas de perception de la lumière) et malvoyants profonds (vision résiduelle limitée à la distinction de silhouettes), auquel il faut ajouter 932 000 malvoyants moyens (incapacité visuelle sévère : en vision de loin, ils ne peuvent distinguer un visage à 4 mètres ; en vision de près, la lecture est impossible).

L une des premieres tablettes destinees aux personnes aveugles sortie en 2016Si la ville de Paris a souhaité mettre des panneaux publicitaires accessibles, ou encore a Londres avec le lancement par la marque de chocolat Maltesers créant un panneau d'affichage en braille nul doute que c’est initiative n’ont rien d’autres d’être commercial. Les véritables initiatives de prise de conscience sont plutôt rares et des politiques en France peut soucieux dans leurs très grandes majorités de faire publier leurs professions de foi ou leurs propositions pour l’élection présidentielle.

Une situation qui a provoqué la veille de cette journée mondiale l’un des candidats au présidentiel de 2017, Nicolas DUPONT-AIGNAN, qui demande pour les 200 000 Français non voyants, souvent contraints de recourir aux procurations ou forcés de révéler en public leur choix au sein du bureau de vote, que soient transposés en braille la profession de foi et le bulletin de vote pour l'ensemble des foyers où vit une personne non voyante.

Vivre ainsi avec une déficience visuelle totale ou quasi totale dans des grosses agglomérations peut paraître comme un challenge quotidien et ceux malgré la mise en place certains dispositifs sont mis en place pour faciliter au mieux le déplacement de ces personnes. Une situation qui au quotidien est encore quasiment impossible dans la France rurale. Le Braille restant encore que trop peu généralisé, sauf dans des messages d'alerte, affichés à bord des rames pour signaler une modification dans le trajet.

Une situation qui décourage comme de façon générale toutes les personnes en situation de handicap aux études supérieures (2 %), mais notamment aussi les aveugles et malvoyants ne maîtrise pas le braille. « L'apprentissage en décourage plus d'un » selon Gisèle BOUVIER, présidente de l'association Valentin Hauy. Un pari essentiel pour l’association qui estime que seuls 15 % des personnes aveugles savent le lire.

Louis Braille nous a donné les moyens d’inclure ces personnes dans la société de façon totalement inclusive, il nous appartient désormais de leurs donnée les moyens de cette autonomie...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir