Contenu principal

Message d'alerte

Une-femme-se-fait-vacciner-en-guineeLe premier vaccin efficace contre Ebola, un virus qui a fait plus de 11 000 morts en Afrique de l'ouest depuis décembre 2013, est désormais « à portée de main », selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), au vu des résultats très encourageants d'un premier essai réalisé sur le terrain en Guinée. Pour Margaret CHAN, la directrice-générale de l'Organisation mondiale de la santé, a souligné qu'il s'agissait d'une « avancée très prometteuse ». « Un vaccin efficace sera une arme supplémentaire très importante dans la lutte contre Ebola », a-t-elle ajouté dans un communiqué.

le fondateur_du_centre_au_nigeria_qui_fabrique_des_fauteuilsA l'entrée du Centre pour handicapés Beautiful Gate, à Jos, dans le centre du Nigeria, six malades de la poliomyélite rampent sur leurs mains pour grimper sur un outil qui va leur changer la vie : des fauteuils roulants flambant neufs. « Ces fauteuils vont beaucoup nous aider en terme de mobilité », se réjouit James GOKE, 49 ans, alors qu'il s'entraîne à actionner les roues de son nouvel engin pour la première fois. Jusqu'à présent, le Nigeria figure encore avec l'Afghanistan et le Pakistan dans la liste des trois pays au monde où cette maladie infectieuse, qui entraîne souvent une paralysie des membres inférieurs du corps et peut entraîner la mort, est endémique.

Oscar Pistorius_lors_du_verdict_de_premiere_instance_en_septembre_2014L'athlète paralympique sud-africain Oscar PISTORIUS, condamné le 21 octobre 2014 à cinq ans de détention pour avoir tué sa petite amie en 2013, sortira de prison le 21 août, après dix mois de prison. Une possibilité que le procureur eût pourtant refusé, le 18 mai dernier 2015, et dont la mère de la victime, June STEENKAMP avait jugé que dix mois de prison « ne soient pas assez » (v.article). Un homme dont l'avenir n'est pour autant pas assuré puisque le procès en appel sera examiné en novembre prochain, avec le risque d'un verdict plus lourd.

Apres les Amercain et les Canadiens, l Ougenda rend possible la protheses en 3D pour trois dollardAmputé de la jambe droite, il y a trois ans, Jesse AYEBAZIBWE après avoir été renversé par un camion en rentrant de l'école vient grâce aux nouvelles technologies de la 3D de retrouvé une vie quotidienne plus facile...pour ne pas dire presque normale. Un jeune garçon qui a eu la chance de faire partie d'un programme pilote qui lui a permis d'obtenir pour la première fois une coque prothétique imprimée en 3D. Reste a espérait que d'autre puisse en bénéficié...un pari difficile ou la pauvreté et grandissante ou le handicap ne semble pas encore une priorité.En Afrique, on compte en moyenne 2 millions de personnes pour une unité de production en appareillage.

June STEENKAMP la mere de ReevaLa mère de Reeva STEENKAMP, dont sa fille a été tuée en 2013 par Oscar PISTORIUS, s'insurge contre une possible libération conditionnelle anticipée pour bonne conduite dès le mois d'août. Dans un entretien accordé au Sunday Times, l'un des trois plus grands quotidiens sud-africains, June STEENKAMP juge que dix mois de prison « ne soient pas assez pour quelqu'un qui a causé la mort d'une autre personne ». Maintenant, c'est à l'administration pénitentiaire d'évaluer cette demande, à moins que la Cour suprême d'appel, qui siégera en août, casse le jugement et condamne Oscar PISTORIUS pour meurtre.

Groupe enfant soldat du CongoDes familles vivant dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de la Province orientale de la République démocratique du Congo s'apprêtent à retrouver dès aujourd'hui leurs enfants après des mois voire des années de séparation. Ces enfants dont 147 garçons et 5 filles ont tous été récemment démobilisés après avoir servi pendant une période plus ou moins longue au sein de forces ou groupes armés dont certaines reviennent parfois avec un handicap physique ou psychique.

Le procureur_Gerrie_Nel_en_aout_2014Condamné le 21 octobre dernier a cinq de prison pour homicide involontaire et usage excessif d’une arme a feu, le champion handisport ou il purge sa peine a la prison de Pretoria, incarcéré dans une cellule de l'aile médicalisée, n’en a pas finie avec la justice. Le procureur, Gerrie NEL, aura donc estimé que la peine ne pouvait correspondre a la réalité a ce que souhaité aussi les Sud-Africains. Une décision annoncée par le porte-parole, Nathi MNCUBE, sur Twitter qui a précisé que le ministère public « va faire appel à la fois de la condamnation et de la peine ».