Contenu principal

Message d'alerte

Le jeune_americain_Zion_HARVEYC'est une première mondiale. Un petit garçon de huit ans a reçu une greffe des deux mains, a annoncé mardi l'hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) où s'est déroulée cette intervention. L'équipe a greffé les deux mains et avant-bras d'un donneur au petit garçon, Zion HARVEY. Grâce à cette intervention, le jeune enfant pourra ainsi réapprendre à écrire, manger ou encore lancer un ballon avec ses nouvelles mains. Le début d'une nouvelle pour cet enfant.

Les médecins del'hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) viennent de repousser un peu plus les limites de la science après la greffe des deux mains et avant-bras d'un jeune enfantL'opération, menée récemment par une équipe médicale multi-disciplinaire de 40 personnes, a duré plus de 10 heures, a précisé l'hôpital, ajoutant que cette opération était une collaboration entre les chirurgiens du CHOP et de Penn Medicine.

L'équipe, répartie en quatre unités, a utilisé des plaques et des vis pour fixer les os. Elle a ensuite délicatement reconnecté les artères et les veines, puis une fois que la circulation sanguine a été établie, les chirurgiens ont connecté les tendons et les muscles, puis les nerfs.

Zion HARVEY pourra retourner chez lui dans quelques semaines

Le petit garçon avait été retenu pour cette double greffe en raison de sa condition médicale particulière : « La greffe d'un rein à la suite de son infection en fait un bon candidat pour une transplantation car il prend déjà des médicaments pour empêcher le rejet de ce nouvel organe », a expliqué le Dr Benjamin CHANG, co-directeur de programme de greffe de mains à l'hôpital des enfants de Philadelphie.

L'enfant continue à recevoir tous les jours des médicaments anti-rejet. Les médecins espèrent que Zion HARVEY pourra retourner chez lui à Baltimore dans quelques semaines.

L'équie a rendu hommage au donneur et à sa famille

« Cette opération est le résultat d'années d'entraînement, suivies par des mois de préparation par une équipe remarquable », a commenté le directeur du programme de greffe des mains de l'hôpital pour enfants de Philadelphie, qui a dirigé l'opération, Scott LEVIN. est aussi président du département de chirurgie orthopédique de Penn Medicine.

L'équipe a tenu à rendre hommage à la « générosité du donneur et de sa famille », sans laquelle cette opération n'aurait pas pu avoir lieu.

Grâce à ses nouvelles mains, il pourra lancer un ballon

« Nous les remercions pour leur altruisme et pour ce don qui a rendu cette opération possible », a commenté Richard HASZ, un responsable du programme « Gift of Life donor », sans donner d'autres précisions sur le donneur.

Grâce à cette intervention, le jeune enfant pourra ainsi réapprendre à écrire, manger ou encore à jouer à des jeux vidéo. Avec ses nouvelles mains, Il pourra ainsi lancer un ballon et retrouver une pleine autonomie...

La Rédaction/Avec AFP

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir