Contenu principal

Message d'alerte

Etats Unies arrestation tortionnaire handicapees mentauxLa police a découvert 10 enfants maltraités chez l'une des quatre personnes arrêtées à Philadelphie (nord-est des États-Unis) pour avoir séquestré quatre handicapés mentaux afin de toucher leur pension, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Il est possible que certains de ces enfants, âgés de 2 à 19 ans, aient été enlevés, a précisé Tasha Jamerson, une porte-parole du procureur. « Nous sommes en train de les interroger pour savoir qui ils sont et d'où ils viennent », a-t-elle ajouté. Certains étaient sous-alimentés. D'autres portaient des traces de coups. Deux d'entre eux pourraient être les enfants de la femme handicapée séquestrée, a indiqué à CNN le commissaire de police Charles Ramsey.

La plus âgée, prénommée Beatrice, était recherchée depuis deux ans, a-t-il précisé. Cette nouvelle découverte est venue ajouter à l'horreur de la séquestration des quatre handicapés, découverts durant le week-end dans une cave d'immeuble. Ces trois hommes et une femme, âgés de 29 à 40 ans, étaient sous-alimentés, et un des hommes était enchaîné à un radiateur. Ils vivaient dans des conditions d'hygiène déplorables dans une petite pièce sans lumière au sous-sol de l'immeuble où habitait une des personnes arrêtées, Linda Ann Weston, 51 ans.

L'un d'eux était originaire de Caroline du Nord (sud-est). La femme était portée disparue depuis 2005, et un des hommes a été reconnu à Norfolk, en Virginie (est). Linda Ann Weston possédait les documents d'identité d'une cinquantaine de personnes, ainsi que des formulaires notariés de procuration, ce qui laisse penser à la police qu'elle a pu flouer autant de victimes. Son ami, Gregory Thomas, 47 ans, sa fille John McIntosh, 32 ans, et un SDF, Éddie Wright, 49 ans, ont également été arrêtés et inculpés.

« Elle faisait peut-être cela depuis des années, probablement depuis qu'elle était sortie de prison », a déclaré un porte-parole de la police Ray Evers, avant d'ajouté« On ne peut faire pire que ce qu'ils ont fait à ces gens », a-t-il ajouté.

Selon la chaîne locale CBS 3, les quatre personnes séquestrées avaient les capacités mentales d'enfants de dix ans. Linda Ann Weston avait passé huit ans en prison pour avoir laissé mourir de faim un homme de 25 ans dans son appartement de Philadelphie en 1981. Elle serait rentrée de Floride (sud-est) le mois dernier, avec les handicapés. Selon la police, le groupe se trouvait auparavant au Texas (sud).

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir