Contenu principal

Message d'alerte

Centres de readaptation en deficience physiqueL'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) profite de la Semaine québécoise des personnes handicapées (SQPH) pour souligner la qualité du travail et la contribution exceptionnelle des intervenants œuvrant dans les centres de réadaptation en déficience physique (CRDP) rendant possible l'autonomie des usagers desservis.

La SQPH, sous le thème Ensemble, bâtissons une société plus inclusive, nous invite à contribuer chacun à notre façon à ce que les personnes qui sont parmi les plus vulnérables de la société aient une pleine participation.. »

La SQPH, sous le thème Ensemble, bâtissons une société plus inclusive, nous invite à contribuer chacun à notre façon à ce que les personnes qui sont parmi les plus vulnérables de la société aient une pleine participation sociale.

Les CRDP jouent un rôle essentiel dans l'atteinte de cet objectif : « Annuellement, ce sont près de 77 000 personnes qui vivent avec des incapacités physiques découlant d'une déficience auditive, du langage, moteur ou visuel, qui bénéficient des services spécialisés des CRDP leur permettant d'améliorer leur autonomie fonctionnelle et d'être des citoyens engagés dans leur communauté » a déclaré monsieur Luc M. Malo, président de l'Association.

Grâce aux services spécialisés et surspécialisés de réadaptation, ces personnes peuvent par exemple aller à l'école, travailler, faire leurs emplettes, etc. « Ces services représentent une véritable valeur ajoutée dans le réseau et un réel investissement pour la société», a indiqué Anne Lauzon, directrice générale de l'Association.

L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec regroupe les 21 établissements qui offrent des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation. Quelque 6 800 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires afin d'aider les personnes handicapées à retrouver une autonomie et une qualité de vie optimale.

Denis VADEBONCOEUR
Correspondant France Handicap Info

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir