Contenu principal

Message d'alerte

Qu est ce qu un Canada Accessible pour vous.jpegLa semaine dernière, le gouvernement du Canada a commencé des consultations publiques à Whitehorse, à Iqaluit et à Yellowknife dans le cadre du processus de consultation visant à orienter la loi prévue sur l'accessibilité. Des consultations qui doivent se poursuivre jusqu’en février 2017. La ministre des Sports et des Personnes handicapées, Carla QUALTROUGH, qui dirige les consultations sur les obstacles auxquelles font face les Canadiens dans leur vie quotidienne, a souhaité pouvoir discuter avec eux de ce que le gouvernement peut faire pour aborder ces questions.

Les prochaines séances de consultation auront lieu à Regina (Saskatchewan) le 28 septembre, à Winnipeg (Manitoba) le 3 octobre et à Edmonton (Alberta) le 7 octobre. Les Canadiens peuvent Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou simplement se présenter pour la séance publique.

Tous les Canadiens sont encouragés à participer à la consultation en assistant à une séance près de chez eux ou en répondant au questionnaire en ligne. Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur les lieux des séances et vers un questionnaire en ligne. Ou suivre encore sur les réseaux sociaux comme sur Twitter, ou sur Facebook et le mot-clic #CanadaAccessible. Le processus de consultation se déroulera jusqu'au 28 février 2017.

Carla QUALTROUGH, ministre des Sports et des Personnes handicapées qui a précisé « être ravie d'entendre directement des Canadiens leur vision pour un Canada accessible. Le gouvernement du Canada déploie d'importants efforts pour veiller à ce que tous les Canadiens bénéficient de chances égales dans leurs collectivités et leurs milieux de travail, et il est énergisant d'entendre les suggestions des Canadiens sur la manière dont nous pouvons y arriver. Il s'agit d'une occasion incroyable qui aura une incidence historique sur des millions de Canadiens handicapés ».

Un sentiment partagé par de nombreuses associations locales, comme celle NWT Disabilities Council, dont la Directrice générale Denise MCKEE, aura-t-elle rappelé que « L'accessibilité doit être une priorité pour le gouvernement fédéral et pour tous les citoyens canadiens. Nous atteindrons cet objectif grâce à une loi robuste qui veillera à ce que tous les handicaps, qu'ils soient visibles ou non, soient abordés dans chaque aspect de la vie, y compris l'éducation, l'emploi, la sécurité du revenu, le logement, le soutien et les services, les soins de santé, l'inclusion sociale et les services publics. Nous devons nous attaquer aux obstacles systémiques, comportementaux, physiques et sociaux auxquels les gens font face tout au long de leur vie. Cela ne peut pas être fait sans les provinces et les territoires, ou sans comprendre le caractère unique du Nord en ce qui a trait à ces questions. Comme pour les autres campagnes nationales, l'augmentation de la sensibilisation et l'élimination de la discrimination accroîtront les possibilités et l'inclusion et favoriseront la citoyenneté à part entière, conformément à la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies. »

Un exemple a suivre....
Une initiative que de nombreux gouvernement devrait prendre en exemple, tous comme la France, qui plus de dix ans après la signature de la loi de 2005 et le rétard immense du chantier de l'accessibilité beaucoup reste encore a faire et ou le gouvernement et parfois certaines collectivités traine encore du pied pour réalisé les Agendas d'accessibilité mise en oeuvre lors de la conférence nationale du handicap en 2014 et auquel le Président Francois HOLLANDE c'était engager a faire respecter ! Une promesse qu'il n'aura pas encore véritablement réussie...

La Rédaction

Sources : Emploi et Développement social Canada

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir