Contenu principal

Message d'alerte

Mason un petit garçon souriant et plein de vie admissible a à un vœu de Make A Wish avant quil ne décedé dune leucémieNé le 10 octobre 2010, Mason, était un enfant enjoué, toujours souriant. En 2016, Mason a reçu un diagnostic de leucémie aiguë myéloïde qui a complètement bouleversé son univers. En raison de sa maladie, Mason était admissible à un vœu de Make-A-Wish®/Fais-Un-Vœu. Un vœu qui réalisé à la suite de son décès et de son courageux combat contre le cancer. La famille de Mason à remis le robot humanoïde MEDiMD, dont il avait décidé qu’il s'appellerait « Mason », à l'unité pédiatrique du Royal University Hospital le 5 septembre 2018.

Emporté par la maladie il fait un vœu…
C'était un enfant enjoué, toujours souriant. Comme de nombreux garçons de son âge, Mason aimait s'amuser dehors, jouer avec son chien, faire du camping, nager, pêcher et aller se promener en auto. Un petit garçon âgé de six ans qui résidait à Prince Albert une ville situé dans la région de Saskatchewan au Canada, qui apprend qu’il atteint d’une leucémie aiguë myéloïde. Une maladie bouleversant son univers et celle de ces parents.

En raison de sa maladie, Mason était admissible à un vœu de Make-A-Wish ou Fais-Un-Vœu en Français, il décide alors en novembre 2017, qu'il souhaitait donner au Royal University Hospital de2018.09.07.Le petit garçon de sept ans avait souhaitait donner au Royal University Hospital de Saskatoon un robot Saskatoon un robot humanoïde MEDiMD, qui s'appellerait « Mason ». Mason rêvait de devenir infirmier quand il serait grand et voulait que le robot puisse réconforter les enfants lors d'interventions chirurgicales. Mais il est décédé avant d'avoir eu la chance d'offrir le robot à l'hôpital.

Un vœu désormais réalisé…
Un vœu qu’a réalisé cependant ces parents et sa famille, en remettant le robot à l'unité pédiatrique du Royal University Hospital le 5 septembre dernier. Le robot MEDiMD demeurera dans l'unité pédiatrique du Saskatchewan Health Authority's Royal University Hospital et servira à aider les jeunes patients à mieux supporter les traitements. Celui-ci permettra notamment de fournir de l'appui au niveau médical et social aux enfants de deux à seize ans.

« Mason était un petit garçon généreux, qui avait un très grand cœur », affirme Allyson Toye, directrice régionale de Make-A-Wish, « Nous sommes ravis que son vœu d'offrir du soutien à d'autres enfants pendant leur parcours médical se réalise, et nous remercions sa famille ainsi que tous les donateurs et partenaires extraordinaires qui ont rendu ce don possible. Mason aurait été extrêmement reconnaissant et heureux. ». Un petit garçon « attentionné, toujours prêt à aider les autres », raconte Tammy LUCAS, gestionnaire des soins de courte durée en pédiatrie de l’hôpital.

Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu Canada...
Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu réalise des vœux qui changent la vie d'enfants atteints d'une maladie grave. Nous aspirons à exaucer le vœu de chaque enfant admissible. Un objectif fondé sur l'idée qu'un vœu fait partie intégrante du traitement. Pour l’association les enfants dont le vœu a été exaucé sont beaucoup plus susceptibles d'avoir la force physique et émotive nécessaire pour combattre une maladie grave. Établi à Phoenix, en Arizona, Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu est le plus important organisme exauçant des vœux au monde, œuvrant auprès d'enfants dans chaque communauté au Canada et dans plus de 50 pays. De généreux donateurs, partenaires, employés et plus de 1 100 bénévoles à l'échelle nationale réalisent plus d'un vœu par jour en moyenne. Depuis 1983, Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu Canada a réalisé les vœux de presque 7 500 enfants au pays et plus de 600 l'année dernière seulement. Pour en savoir davantage sur Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu Canada.

La Rédaction

Source : Make-A-Wish/Canada

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir