Contenu principal

Message d'alerte

Un autombilste_bresilien_prit_sur_le_fait_sur_une_place_reserve_au_bresilVoilà qui prouve que la France n'aurait pas le monopole de l'incivilité en matière d'emplacement réservé. C'est ce dont a pu se rendre compte le 24 juin 2015 à Maringá, au Brésil, un automobiliste a retrouvé sa voiture entièrement recouverte de post-its bleus et blancs, car il s'était garé sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite. Des Français qui ont connu par leurs sens du civisme des opérations similaires réalisé par les associations, mais le changement de comportement et la prise de conscience prend du temps !

Une vidéo, ou l'on voie le conducteur va rapidement s'énerver face à cette situation d'humiliation et enlever une partie des post-its puis partir à toute vitesse avec son véhicule. Une expérience qui devrait permettre à ce dernier de réfléchir à deux fois avant de stationner à tort sur une place réservée aux personnes handicapées.

Une scène pour le moins cocasse et qui fera rire de nombreux passant qui n'hésite pas à prendre une pause ou filmer cette automobiliste. En plus de s'être fait moqué publiquement par un attroupement de badauds, l'automobiliste a vu sa plaque relevée par la police qui n'aura pas hésité à le verbaliser.

Les Français dont ont connaît leurs sens du civisme ont parfois vue eu aussi leurs véhicule placardé d'un petit message « Si vous prenez ma place, prenez aussi mon handicap », mais aucun n'aura semble-t-il vécue cette expérience qui pourrait bien donner des idées aux associations françaises comme l'APF. Reste que la situation ne cesse pas de reproduire et le montant de l'amende de 135 € ne semble pas non plus faire fuir les automobilistes français.

À se demander se qu'il faudrait inventer pour qu'enfin ces personnes prennent en considération l'importance parfois vitale de ces derniers. Espérons au moins que cette vidéo qui aura fait le tour du monde servir également d'exemple pour les autres automobilistes

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir