Contenu principal

Message d'alerte

Debarquement dune jeep du CICRLe Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fait savoir qu'ils avaient fourni des secours médicaux pour soigner les personnes blessées dans les affrontements qui se sont déroulés à Slavyansk et à Kramatorsk, dans la région ukrainienne de Donetsk.

Pour l'un des responsables du Comité à Donetsk, Élise WOIRHAYE, cette situation ne cesse de s'aggraver déclarant être « préoccupés par la flambée de violence qui a touché l'est et le sud de l'Ukraine entre le 1er et le 5 mai », ajoutant qu'« À l'heure qu'il est, le CICR renforce sa présence à Donetsk, Kharkiv et Odessa, de façon à être mieux à même de venir en aide aux blessés et aux détenus. En outre, nous travaillons en étroite coopération avec la Société de la Croix-Rouge d'Ukraine pour veiller à ce que des services d'urgence adaptés aux exigences de la situation soient disponibles partout où cela est nécessaire. »

Le CICR appelle lui tous les acteurs de la violence à respecter l'emblème de la croix rouge et à permettre aux travailleurs de la Croix-Rouge d'accomplir leur mission humanitaire.

Avec le soutien du CICR, la Croix-Rouge d'Ukraine a administré les premiers secours à plus d'une trentaine de civils et membres des forces de l'ordre blessés au cours des affrontements qui se sont produits à Odessa le 2 mai. À Donetsk, Odessa et Lugansk, des volontaires de la Croix-Rouge d'Ukraine patrouillent activement dans les rues, prêts à intervenir au cas où de nouveaux combats éclateraient.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir