Contenu principal

Message d'alerte

Une personne handicapée moteur circulant a Pékin en fauteuil (Illustration) Selon un communiqué de la Fédération des personnes handicapées de Chine sous le contrôle du pouvoir et du gouvernement actuel celle-ci a indiqué le 7 avril dernier, aux services l'avancée de progrès réalisés en matière d'embauche des travailleurs handicapés. La Chine aurait ainsi créé 329.000 nouveaux emplois en 2012 pour les personnes handicapées habitant dans les villes, selon un communiqué rendu public dimanche par la Fédération des personnes handicapées de Chine.

Au total, 299.000 handicapés indiquent le communique, vivant dans les zones urbaines a reçu une formation professionnelle l'année dernière, et le nombre de sites de formation est passé en un an de 5.254 en a 5.271. En 2012, ce sont ainsi 16.514 masseurs aveugles et 4.925 personnels de santé aveugles qui auraient pu ainsi être formés.

La Fédération qui rappel dans son communiqué l'importance de l'accès à l'emploi est crucial pour aider l'importante population handicapée du pays à mener une vie normale. Selon les statistiques de la fédération, plus de 20 millions de Chinois possèdent un handicap auditif. Malheureusement, compte tenu du caractère extrêmement compétitif du marché du travail, seul un nombre limité d'emplois leur sont accessibles.

Le communiqué explique que près de 3,25 millions de personnes handicapées vivant dans les villes ont été couvertes l'an dernier par le système de pension sociale pour les habitants urbains, soit 58,4% du total de la population handicapée urbaine. En outre, près de 13,34 millions de personnes handicapées des campagnes ont été intégrées au nouveau système d'assurance sociale des zones rurales, représentant 63,8%% de la population handicapées rurales, révèlent le communiqué.

Un pays qui manifestement ne traite pas aussi bien ces salariés que cela, faut-il rappeler que en décembre 2010 un responsable d'un centre d'accueil pour handicapés mentaux situé dans la province du Sichuan dans le sud-ouest de la Chine a été condamnée pour avoir vendu environ soixante-dix de ses pensionnaires comme esclaves. Des hommes et femmes dont onze d'entre eux se sont retrouvé à la suite d'une enquête travaillant dans une entreprise de chimie, ou ils étaient fréquemment battus et nourris avec des aliments pour chiens. Déja en 2007, la découverte de centaines d'adultes et d'enfants exploités comme esclaves dans des briqueteries et des mines des provinces du Shanxi et du Henan avait fait scandale.

Un pays qui manifestemet connait une face sombre pour lequel la protection des travailleurs handicapées doit encore l'objet de mesure de protection qui ne semble pas encore la priorité d'un gouvernement chinoix qui voient apparaitre la crise lui aussi et dont la rentabilité est une préaucupation majeur....

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir