Contenu principal

Message d'alerte

Rapael Smart Glove destine a la reeducation des personnes ayant fait un AVCL'accident vasculaire cérébral est considéré aujourd'hui comme l'une des principales causes d'invalidité. La rééducation motrice après un AVC peut être longue et très coûteuse. Les programmes d'exercices de remise en forme qui sont cruciaux pour la récupération sont pour la plupart répétitifs et ne peuvent être pratiqués que le sous-contrôle d'un spécialiste. Aujourd'hui, très peu de patients ont la chance de pouvoir profiter pleinement de l'aide et des traitements nécessaires pour récupérer toutes leurs facultés physiques de manière totale ou significative.

Hoyoung Ban, diplômé de MBA ('11) de la Darden School of Business (USA) est l'inventeur d'un nouveau gant intelligent qui pourrait se révéler être une avancée cruciale dans la rééducation après un AVC. Par son expérience personnelle, son père et ses deux oncles ont été victimes d'un AVC, Hoyoung Ban avait saisi la nécessité d'améliorer la prise en charge des malades en Corée du Sud.

La société « Neofect », dirigée par Hoyoung Ban à Yongin en Corée du Sud, a contribué à la conception et à la commercialisation du système de rééducation : Rapael Intelligente Glove. Ce gant, au coût de production relativement faible, est ainsi utilisé pour la rééducation post AVC de la main. Ces programmes d'entraînement numériques garantissent aux patients des exercices variés et efficaces. Le modèle à destination des hôpitaux est au prix de 10 000 $ tandis que la version pour les soins à domicile qui sera commercialisée courant 2016 aura un coût de 1 000 $.

Ainsi, le patient peut porter le gant pendant de nombreuses activités quotidiennes : verser de l'eau dans un verre, lancer une balle, etc. Le gant donne également la possibilité d'effectuer des séances de rééducation virtuelle. Le système Smart Glove Rapael qui est équipé des moniteurs de surveillance, analyse et ajuste la difficulté des tâches par rapport au niveau de chaque malade.

Le Gant est connecté à un réseau global qui enregistre et transmet les données de la session pour une évaluation ultérieure par le patient et par le personnel médical.

Hoyoung Ban, ingénieur de formation, peu après avoir fondé son entreprise Neofect, a souhaité suivre le programme MBA à la Darden School of Business de l'Université de Virginie, pour améliorer ses compétences en management, suite notamment à l'échec de sa première entreprise de télévision par Internet. « Je voulais peaufiner mes compétences en gestion générale et acquérir le savoir pour construire une nouvelle entreprise à partir de zéro », - souligne Hoyoung Ban – « Darden était le meilleur choix dans mon cas, car son MBA repose en grande partie sur l'utilisation d'études de cas. »

« J'ai compris que la principale cause d'échec de ma première entreprise était le manque de connaissances techniques. Lors du lancement de Rapael Intelligente Glove, nous avons porté une attention toute particulière au développement de l'équipe technique de « Neofect » afin de pouvoir suivre rapidement les évolutions dynamiques du marché », ajoute Hoyoung Ban.

Entrer sur un marché médical connu pour ses approches conservatrices aux traitements n'a pas été simple. Pour faire face à cette difficulté, « Neofect » a recruté un nombre important de professionnels de santé dans son équipe qui ont permis de mettre en avant les avantages de ce gant intelligent pour le système de santé en Corée du Sud. Selon Hoyoung Ban, à l'heure actuelle, l'utilisation du gant intelligent fait partie intégrante du système de soins coréen.

Sa commercialisation et la distribution sur le marché mondial à destination des hôpitaux sont actuellement en pourparlers avec des distributeurs aux U.S.A., en Europe, au Moyen-Orient et au Japon. Mais le but ultime de Hoyoung Ban est d'offrir la réadaptation à domicile abordable à tous et pour cela souhaite rapidement développer la vente des gants connectés aux particuliers.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir