Contenu principal

Message d'alerte

Vivre mieux en France OCDELes utilisateurs japonais de l'Indicateur du vivre mieux s'inquiète avant tout de la sécurité, les Australiens se préoccupent de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les Latino-Américains s'attachent à une meilleure éducation tandis que les Danois veulent juste être heureux, les Français étant eux attaché a leurs santé et ceux d'après les informations fournies par les utilisateurs de l'Indicateur qui fête ses trois années d'existence. Comme le démontre l'analyse concernant la France disponible ici même.

Plus de 3,6 millions de personnes dans 184 pays ont utilisé le baromètre du bien-être pour mesurer et comparer leur qualité de vie en fonction de leurs propres priorités. Généralement, les gens utilisent cet outil pour comparer les pays en fonction de la pondération accordée à chacune des 11 catégories, allant des revenus à l'environnement.

Introduite en 2014, une nouvelle fonctionnalité dévoile pour la première fois aux utilisateurs ce que plus de 60.000 personnes dans le monde considèrent comme les facteurs les plus importants pour la qualité de vie. Cette base de données dynamique, visible via une carte interactive, permet aux décideurs politiques du monde entier de savoir ce qui compte le plus pour leurs citoyens.

«Les gens veulent être entendus. Ils veulent comprendre comment leur pays se compare aux autres et savoir que nous sommes à l'écoute », a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE, Angel GURRIA. « L'indicateur du vivre mieux de cette année révèle désormais ce qui est le plus important pour les gens. Cela représente une source d'information potentielle importante pour les décideurs politiques. » Conclut-il.

Une carte interactive qui montre que les utilisateurs du Royaume-Uni et de l'Allemagne placent la satisfaction de la vie au coeur de leurs priorités, tandis que les utilisateurs français privilégient la santé. Les utilisateurs de ces trois pays classent les revenus comme un facteur moins déterminant dans le bien-être.

Un indicateur du vivre mieux est disponible en cinq langues : anglais, français, allemand, espagnol et russe. Une version en portugais du Brésil sera lancée en juin 2014.

L'Indicateur, qui a totalisé plus de 8 millions de pages vues, est compatible avec les périphériques sans fil tels que tablettes et smartphones, et il peut être intégré à des sites web ou des blogs. La version 2014 de l'indicateur du vivre mieux offre également des données actualisées sur les 11

L'indicateur du vivre mieux fait partie intégrante de l'Initiative vivre mieux de l'OCDE qui vise à mesurer le bien-être et le progrès. L'indice permet aux citoyens de comparer leur bien-être au sein de 36 pays sur la base de 11 thèmes : logement; revenu; travail; communauté; éducation; environnement; gouvernance; santé; bien-être subjectif; sécurité; et conciliation travail et vie privée en leur offrant la possibilité d'accorder un poids variable à chacun de ces thèmes.

La Reédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir