Contenu principal

Message d'alerte

Mme de Boer-BuquicchioLes gouvernements doivent se mobiliser davantage pour prévenir la « double discrimination » à laquelle se heurtent les personnes handicapées très vulnérables en Europe a déclaré la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, Maud de BOER-BUQUICCHIO, exhortant les États à profiter de la Journée internationale des personnes handicapées pour prendre un ferme engagement en faveur de ceux qui en ont le plus besoin. L'appel de Mme de BOER-BUQUICCHIO intervient au moment même où l'Organisation aux 47 États membres se prépare à diffuser le bilan à mi-parcours de son Plan d'action 2006-2015 pour les personnes handicapées.

Bilan qui selon tendant a montré que, globalement, de notables progrès ont été réalisés en matière de mobilité et d'accès à l'emploi et à l'éducation. Tout en reconnaissant qu'il existe encore de nombreuses lacunes en matière d'aide aux plus vulnérables comme les femmes, les enfants, les personnes âgées, les migrants, les minorités et les réfugiés les personnes handicapés.

« Il est vraiment dommage de gâcher les bons progrès généraux accomplis sur des questions importantes en ne répondant pas aux besoins de ceux qui sont en butte à une double discrimination. Consacrons les cinq prochaines années à nous assurer que les mesures en faveur des personnes handicapées profitent réellement à tous », a affirmé Mme de BOER-BUQUICCHIO.

Rappelant qu'un Européen sur dix est atteint d'un handicap plus ou moins prononcé, la collectivité prend conscience qu'il lui appartient de s'adapter aux besoins des personnes handicapées, et non plus l'inverse. Comme tout individu, la personne handicapée doit pouvoir jouir de sa pleine citoyenneté et prendre librement les décisions qui la concernent.

La Secrétaire générale adjointe figurera au nombre des intervenants à la Conférence qui se tiendra les neuf et 10 décembre, à l'« Élite World Hôtel » d'Istanbul ; cette conférence est organisée sous l'égide de la présidence turque du Comité des ministres du Conseil de l'Europe et sera l'occasion de présenter le bilan précité. L'épouse du président de la Turquie, Madame Abdullah Gül, prendra la parole lors de la session d'ouverture. La participation à la Conférence se fait uniquement sur invitation.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir