Contenu principal

Message d'alerte

Experience de_conduite_dans_le_circuit_de_Jarama_organise_par_la_ONCE_en_espagneC'est une grande première en Espagne. Une soixantaine d'aveugles et malvoyants se sont risqués jeudi à conduire des voitures sur un ancien circuit de Formule 1 près de Madrid. Organisée par la ONCE, les personnes souffrant d'une déficience visuelle étaient accompagnées d'un guide afin de réaliser en moyenne deux tours de piste pour chacun d'entre-eux. Une expérience inédite en son genre qui pourrait voir le jour en France.

« Tu ne sais pas ce que tu as loupé, je n'ai pas de mots, c'est une expérience géniale », a déclaré à l'AFP Jorge MACAUDA âgé de 53 ans, aveugle ayant progressivement perdu la vue jusqu'à la cécité absolue. L'espace de quelques tours de piste sur ce mythique circuit de 3,8 km à 30 km à l'est de Madrid, des personnes aveugles et malvoyantes ont vécu une expérience unique en son genre. En effet, les participants ont pu faire en moyenne deux tours, accompagnés d'un guide mais sans autre assistance.

« Il ne s'agit pas de dire que désormais les aveugles vont se mettre à conduire, mais nous cherchons à intégrer le plus possible les aveugles dans la société, pour qu'ils se sentent indépendants et autonomes », a expliqué un porte-parole de la ONCE.

Dépasser les 90km/h

Ils ont tenu le volant en suivant ses indications et en s'aidant des différentes technologies d'assistance à la conduite qui se sont généralisées (freinage automatique en cas d'obstacle, maîtrise de la vitesse.. etc).

« Il fallait être très concentré », a témoigné Jorge. Le copilote donnait les temps et disait, « mets le volant à midi, à midi moins le quart » et prévenait si c'était un virage très serré », a-t-il expliqué. « On a atteint 92 km/h sur une ligne droite », s'est enthousiasmé ce cadre de la ONCE. Avant d'ajouter : « J'en ai eu les larmes aux yeux, cela faisait trente ans que je n'avais pas touché un volant »

Et pourquoi pas la tenter sur un circuit français ?

Certains aveugles « ont atteint les 80 km/h alors que moi, avec un bandeau sur les yeux, je n'ai pas pu dépasser les 20 km/h », s'est aussi étonné Fernando SALVADOR, porte-parole de la marque Seat, qui a co-organisé l'expérience.

Selon la ONCE, s'il s'agissait d'une première en Espagne, des expériences similaires ont déjà eu lieu notamment aux Etats-Unis, avec un prototype de voiture imaginé par Google. Et pourquoi pas la tenter sur un circuit français?

A noter que les amateurs de Formule 1 aveugles et malvoyants peuvent obtenir gratuitement depuis 2002, auprès de l'association HandiCaPZéro la présentation en braille, en caractères agrandis, ou même en version sonore, de la saison 2015 de Formule 1. Deux documents préparés par les journalistes Thibault Larue (Sport Auto) et Jean-Louis Moncet (Auto Plus/Canal+): un Magazine F1 et un Guide des 20 circuits du Championnat du monde.

La Rédaction/Avec AFP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir