Contenu principal

Message d'alerte

Le jeune anglais de quatre ans Sébastien dit Seb et sa mère Caroline WhiteDécidément si les pays anglophones sont parfois en retard dans le principe de la solidarité envers les personnes handicapées ceux-ci sont parfois en avance sur l'inclusion. La présence de ce petit garçon trisomique, Sébastien White, âgé de quatre ans sur le catalogue de Noël de l'emblématique chaîne de magasins britannique Marks and Spencer en est la preuve. Selon la chaîne de magasins celui aurait été sélectionnée après une annonce sur la page Facebook déposée par sa Caroline White sa mère.

Une mère lors de son annonce faisait remarquer à la chaîne de magasins et notamment au magasin de High Street l'absence d'enfants « différents » dans la publicité. « Seb (diminutif de Sebastien) a des traits frappants, inhabituels, mais il est plein de charme et de malice », avait-elle affirmé, une remarque soutenue par les internautes anglais.

Un jeune Anglais qui n'en est pas a son coup d'essai puisque ce dernier avait déjà été sélectionné par la marque anglaise de vêtements pour enfants Jojo Maman Bébé pour une campagne publicitaire à la télévision réalisée par Jake Nava. Seb qui après un mois d'attente est arrivée heureux devant les photographes qui selon sa mère « ont été extraordinaires avec lui » il vrai souligne-t-elle avec amusement, c'est « qu'il aime être le centre de l'attention et adore les caméras et les et être prise en photos ».

La chaîne du magasin Marks and Spencer.qui selon un de ses responsables a lui déclarée dans le communiqué «Nous sommes toujours à la recherche d'enfants qui s'amusent devant la caméra et ce fut un plaisir de travailler avec Seb ».

La société évolue, avec des précédents

Valentina une petite américaine âgé en juillet 2012 de dix mois et qui cette été devenu l'égerie des plus grande marque de Maillot de bain de l'espagnol Dolorès Cortes Il vrai que si pour le magasin il s'agit d'une première cela n'a pas le cas en Angleterre puisque la première marques à avoir fait ce choix avait été la marque provocatrice, Benetton en 1998. Autre cas, mais cette fois aux États-Unis, celui de Ryan Langston qui était déjà apparu, à l'âge de six ans, dans les publicités de deux marques.

Dernier précédent en date, et d'importance juillet dernier, avec la petite Valentina âgé elle de 10 mois qui devenu la nouvelle égérie de la marque de maillots de bain Dolorès Cortes avec son sourire éclatant. Un choix qui et lui une première, car la petite fille est devenue la première personne atteinte du syndrome de Down plus communément connu sous le nom de trisomie 21 à être désignée principal modèle d'une campagne publicitaire d'une telle ampleur.

Celle-ci choisit par la célèbre créatrice espagnole afin d'adresser un message clair d'intégration. Selon elle, "les personnes souffrant de trisomie 21 sont toutes aussi belles et méritent les mêmes opportunités que les autres". Tout en revendiquant sa volonté d'adresser "un message clair d'intégration". La créatrice espère même que cela puisse "générer une transformation plus que nécessaire dans notre société".

Un comportement qui prouve que cela est possible. Reste à convaincre désormais les entreprises françaises à faire le pas. Car si beaucoup estime que la personne handicapée n'est visible que dans le handicap moteur. Une conception malheureusement encore rétrograde.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir