Contenu principal

Message d'alerte

Abdul Basit condamnes a mort par pendaisonLe Pakistan a reporté l'exécution d'un condamné à mort paraplégique à la suite de protestations d'une organisation de défense des droits de l'Homme qui estime impossible de pendre un homme en fauteuil roulant, ont annoncé mardi des responsables pénitentiaires. Sa vie ne tient qu'à un fil. Alors qu'il devait être pendu mardi, un tribunal a reporté l'exécution après que l'ONG Justice Project Pakistan (JPP), qui le défend, a soulevé des objections sur la manière dont cet homme en chaise roulante irait à l'échafaud.

A Karachi, le succes de Asif Patel un mecanicien aveugleAveugle depuis sa naissance, Asif PATEL démanteler jouets et transistors en se fiant uniquement à son toucher pour les remettre en état. Aujourd'hui dans la quarantaine, il est mécanicien dans la mégalopole pakistanaise de Karachi. À travers cette belle réussite, il a démontré qu'il pouvait s'en sortir dans un pays où les personnes aveugles n'avaient guère d'avenir.

President israeliens Shimon PérèsUne étude inquiétante remise mercredi a Shimon Pérès révèle l'intolérance des Israéliens à l'égard des personnes souffrant de handicaps mentaux. Une preuve que la politique de discrimination de l'État est loin de ne concerner que la couleur de la peau ou encore la religion. Selon Akim, l'association nationale des handicapés mentaux, 50% des Israéliens, préféreraient ne pas connaître de personnes handicapées mentales et 40%s ne voudraient pas les avoir comme voisins.

Afghanistan-centre-readaptation-physique-du-CICR-a-KaboulLa saison des combats de l'été est à son point culminant, et les civils paient le plus lourd tribut, soit directement, comme victimes de la violence, soit indirectement, peinant à obtenir des soins de santé. Une insécurité quasi permanente qui prive une grande partie de la population afghane d'accès aux structures de santé. Une présence du CICR nécessaire comme à terminer le 15 juin programme de formation pour des personnes en situation de handicap.

Un israélien prenant une photo la foule a Tel Aviv entourant l'homme handicapé lors de immolation par le feu Pour preuve que le pays connaît aussi quelque prise de conscience, alors que le pays procédé hier aux funérailles de Moshé SILMAN âgé de 57 ans s'immolant par le feu réclamant, une justice sociale, un jeune homme handicapé a réitéré ce dimanche le même geste à l'entrée de la zone industrielle de la localité de Yehud-Monosohn, une banlieue située à l'est de Tel Aviv. L'homme criblé de dette, assis dans son fauteuil roulant s'est aspergé d'essence et a allumé le feu criant peut, avant "je n'en peux plus".

2012.04.17.selon un medecin l enfant souffrirait d une maladie genetiqueCe n'est certes pas le premier cas de malformation de ce type plusieurs enfants nés avec des malformations. Mais le cas de ce bébé pakistanais et lui particulièrement impressionnant pour les médecins qui selon le journal Daily News tente de lui sauver la vie. Une malformation qui devrait être opérable. L'enfant, dont la mère est la femme d'un technicien
spécialisé dans les rayons X, a vu le jour il y a une semaine, a déclaré à la presse Jamal Raza, directeur de l'Institut national de la santé de l'enfant à Karachi, le grand port du sud du Pakistan.

Ashraf Un jeune palestinien« Ashraf était comme d'habitude près du magasin. J'ai entendu un tir dehors, puis mon fils a crié et a essayé d'ouvrir la porte. Plus de 10 soldats étaient derrière lui », a rapporté sa mère à Ma'an mercredi. La veille, Ashraf Muhammad Suleiman Mousa, 23 ans, qui vit avec un handicap intellectuel et des capacités cognitives comparables à celles d'un enfant de quatre ans, a été attaqué par les forces israéliennes qui cherchaient apparemment des jeteurs de pierres, mardi soir dernier, selon des témoins.