Contenu principal

Message d'alerte

Comédiens professionnelles a part entière ces artistes nous montrent une fois de plus que le monde de l'art doit et peut être accessible a tous ! Leurs réponse nous font comprendre leur amour de l'art et la façon parfois extraordinaire qu'il ont de transcrire les volonté et de respecter sans préjuger aucun le travail de l'auteur comme pour cette pièce de Georges Ribemont-Dessaignes a consacré toute sa vie au mouvement Dada...

Les comédiens du groupe d'artiste de la compagnie Catalyse
De Gauche a droite Claudine, Christian, Yvon et Jean Claude dans la pièce intitulé l’empereur de Chine

F.H.I / Jessica Roumeur --- Pourriez-vous me parler de vous, de votre métier ? C'est quoi, pour vous, être acteur ? Qu'est-ce qui vous plaît dans le théâtre ?

Claudine --- Etre acteur c'est répéter les textes, jouer devant les gens. Christian - On joue. On joue bien, devant les gens. On dit des textes, on les apprend.

Jean-Claude --- Etre acteur c'est jouer son rôle, dire son texte, être sur scène. Il faut aussi être en forme pour pouvoir bien jouer.

Yvon --- Quand on fait du théâtre, on a un outil de travail, c'est le corps. C'est très important le travail du corps, ça assouplit. Quand je suis arrivé à Catalyse j'étais beaucoup moins souple que maintenant.

Claudine --- Quand nous sommes entrés à Catalyse, nous n'étions pas souples du tout ! C'était dur dur !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Que préférez-vous dans ce métier ? à l'unisson : Jouer !

Anne - Moi ce que j'aime c'est jouer ! J'aime rencontrer le public, discuter avec les gens. On rencontre beaucoup de gens. J'aime les tournées, voyager, prendre le train, changer de coin. Tous ces voyages nous permettent de ne pas rester enfermés au pavillon. Ça change les habitudes. On bouge beaucoup. J'aime être applaudie, avoir des souvenirs. Ça arrive qu'on nous offre des cadeaux, des tee-shirt par exemple.

Christelle --- J'aime l'apprentissage des textes, mais surtout, être sur scène : c'est le meilleur moment. J'aime beaucoup jouer devant le public, porter des costumes, dire les textes. J'aime être applaudie. Voyager. Voir des paysages.

Jean-Claude --- J'aime jouer et aller voir d'autres pièces, ça m'apprend à bien jouer, à m'améliorer. Jouer devant le public c'est bien. J'aime bien parler de nos spectacles, lorsqu'il y a des rencontres avec le public.

F.H.I / Jessica Roumeur --- Y a-t-il des choses que vous n'aimez pas dans le théâtre ?

Anne - La seule chose que je n'aime pas c'est lorsque je me trompe dans le texte. Mais en général, j'aime tout dans le travail, du début jusqu'à la fin.

Christelle --- Les bruits ont tendance à être plus forts au théâtre. Il y a beaucoup de travaux lors des créations et donc beaucoup de bruits (perceuses...). Mais j'aime tout dans le théâtre ! J'adore jouer !

Jean-Claude --- C'est dur quand on a mal joué.

Yvon --- Je n'aime pas les rendez-vous avec le public. J'ai horreur de ça ! Je me dis qu'on nous voit sur scène et que ça devrait suffire... Alors pendant ce genre de rencontres, je vais tranquillement fumer ma pipe.

F.H.I / Jessica Roumeur --- Qu'est-ce qui te dérange dans ces rendez-vous avec le public ?

Yvon – Je me dis que j'ai la grosse tête... J'ai peur d'avoir la grosse tête. C'est pour ça qu'après avoir joué, je n'aime pas me montrer à nouveau...

F.H.I / Jessica Roumeur --- Pourriez-vous me parler de Madeleine Louarn ? Comment cela se passe entre vous ?

Jean-Claude --- Madeleine c'est la metteur en scène. Avec elle on répète des scènes, on fait des raccords, des filages... Avec Madeleine il faut que ça marche, il faut être concentré. Christian - J'aime bien travailler avec elle. C'est une bonne metteur en scène. Des fois elle râle. C'est la chef !

Anne --- On s'entend bien, sauf quand il y a des « coups de gueule ». Ça arrive parfois. On aime faire la fête avec elle. Une fois avant de jouer, à Tarbes, on a fait la danse des canards. C'était rigolo !

Christelle --- On s'entend très bien avec Madeleine, sauf quand je ne suis pas concentrée par exemple. Moi aussi j'aime bien rigoler avec Madeleine.

Claudine --- Madeleine on ne la voit pas tout le temps. Elle vient au gymnase de temps en temps pour travailler avant de partir en tournée, avant un spectacle. On travaille plus avec elle quand on est ailleurs, en répétition. J'aime beaucoup travailler avec elle. On se connaît depuis longtemps.

Yvon ---Quand on travaille avec Madeleine, j'ai plus peur de me tromper. J'ai un peu plus la pétoche ! Quand on travaille ensemble, je voudrais que tout soit bien, ne pas me tromper dans le texte. Il faut rester concentrés tout le temps, c'est pas toujours facile mais c'est important, et après avoir beaucoup travaillé, on est contents de nous ! Madeleine parle beaucoup aussi !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Elle est bavarde ?

Yvon - Non, quand même pas ! Mais elle nous demande souvent de recommencer.

Claudine --- « Non c'est pas ça, recommencez. Non c'est pas ça, écoutez... » Et quand c'est bien elle nous dit : « Oui, ça c'est bien recommence », ou « Bravo il faut continuer comme ça » !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Comment vivez-vous les représentations ?

Anne – Avant de monter sur scène j'ai le trac, j'ai peur de me tromper dans le texte, la peur de mal faire. Mais après ça passe ; à chaque fois c'est une grande joie de jouer. Christelle - J'ai aussi le trac mais une fois sur scène ça va mieux. Ça procure beaucoup de plaisir. J'aime être applaudie.

Yvon --- Je sais quand je joue bien et quand je joue mal. Quand j'ai mal joué... Je file et on ne me voit plus ! Je me cache ! Je ne reste pas auprès de Madeleine ni des autres, je suis trop écoeuré de moi-même. Quand j'ai bien joué, j'aime bien être avec les autres et avec Madeleine pour profiter ensemble de notre bonne humeur. J'espère que L'Empereur de Chine va tourner beaucoup... c'est mon dernier spectacle alors je voudrais le jouer le plus longtemps possible !

 

 

 

 

 

 

F.H.I / Jessica Roumeur --- Pourriez-vous me raconter l'histoire de L'Empereur de Chine ?

Yvon - L'Empereur de Chine ça parle de la guerre.

Claudine --- Et beaucoup de la mort.

Yvon --- Trop ! C'est une pièce assez dure. Il y a des cadavres, des têtes coupées. Il faut s'accrocher. La mort, la mort... au bout du compte on va tous mourir !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Pourtant vous jouez tous les deux des personnages assez drôles...?

Claudine – Je suis Equinoxe et Yvon joue Ironique. Ce sont deux rigolos, ils font beaucoup de blagues. Ils sont un peu clown ! Yvon – Ce sont des extraterrestres.

F.H.I / Jessica Roumeur --- Pourriez-vous chacun, me parler de vos personnages ?

Jean-Claude - Je joue plusieurs rôles : Espher, Le Dieu de la Guerre (le Ministre de la Guerre), la Sage-femme et le mourant. Espher devient Empereur et se suicide. C'est un justicier, quelqu'un de calme. Je le vois comme un dieu, comme Arès, le dieu de la guerre. C'est aussi le père d'Onane.

Christian --- Je joue le Chef des écritures, et je dis : « 25 douzaines de B ». Il distribue les lettres. Il lance « la matière première ». Je joue aussi le serviteur de la chambre de l'Empereur. C'est le gardien.

Anne --- Verdict est un personnage qui tue tout le monde. Il est embauché par les vieillards pour tuer les gens. Au début il ne connaît pas Onane, et lorsqu'il la rencontre, il tombe amoureux d'elle.

Christelle --- Onane est la fille d'Espher. Elle devient Princesse de Chine lorsque son père devient Empereur. Au début de la pièce elle s'ennuie. Elle voudrait avoir un singe en cadeau, un singe qui l'aimerait. Elle veut faire des expériences ; par exemple, elle essaie de manipuler la « machine à désirs » ; mais ce qu'elle demande n'arrive jamais.

Elle veut retrouver son père pour lui annoncer qu'elle est enceinte de lui. Parfois elle est en colère ou joyeuse... elle change d'humeur à chaque fois.

F.H.I / Jessica Roumeur --- Comment vous les imaginez ?

Anne --- Verdict, je le vois jeune, habillé en militaire ; il porte un pistolet et une corde.

Claudine --- Ironique et Equinoxe, je les imagine avec un costume de clown !

Yvon --- Moi je les imagine avec un tablier noir, un chapeau noir qui s'ouvre par le haut et dans lequel il y aurait des coloquintes. On aura des poches partout, je crois...

F.H.I / Jessica Roumeur --- Qu'y a-t-il de plus difficile à jouer dans ces rôles ?

Claudine - Le plus difficile c'est les textes ; s'en rappeler et jouer avec. Yvon - S'il n'y avait que le texte à se rappeler, ça serait plus facile. Mais il y a toujours quelque chose à faire, à se rappeler : des gestes, des déplacements...

F.H.I / Jessica Roumeur --- Mais s'il n'y avait que le texte on s'ennuierait, non ?

Yvon - Peut-être pas !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Si vous n'aviez pas joué le rôle que vous avez, quel(s) personnage(s) auriez-vous aimé interpréter ?

Anne – J'aurais aimé être Onane.

Christelle --- Je n'en ai aucune idée. J'aime bien Onane. Christian – Moi j'aime bien Equinoxe et Ironique. Ils sont marrants ; ils se cachent, ils font des blagues !

Claudine --- Je suis contente de jouer Equinoxe...

Yvon --- Je ne sais pas non plus. Par contre, lorsque les autres répètent leurs textes, je me rends compte que je les sait aussi. J'ai l'impression que je connaît le texte des autres...

Claudine --- C'est la même chose pour moi... ça fait travailler la mémoire, le théâtre !

F.H.I / Jessica Roumeur --- Quelle est votre réplique ou votre scène préférée ?

Anne - « Tuer, tuer. / Vous qui avez la force de donner la mort, / Je vous embrasse. Allez. / Destruction de ce qui est beau et bon et pur. / Car le beau, le bon et le pur sont pourris.

Christelle --- « Bel or. / Je voudrais avoir les os en or, / Et la chair en or, / Et les cheveux en or. / Extase des amants et tentation mauvaise.»

Claudine --- J'aime bien la scène des têtes coupées, quand Ironique me dit : « J'ai sept têtes dans ma brouette » et que je lui réponds : « J'en ai huit dans la mienne ».

Yvon --- D'ailleurs parfois au lieu de dire « brouette » je dis bourrette !

Jean-Claude --- J'aime quand Espher dit aux vieillards : « Je me connais moi-même. [...] / Je me connais du dehors et du dedans. / Je me connais parce que je me suis moulé, sculpté et ciselé suivant ma volonté / Ou si je ne me connais pas, du moins je sais ce que j'ai fait de moi. / Une tour de Babel construite en chiffres, en lettres et en signes».

F.H.I / Jessica Roumeur --- Que pensez-vous des décors ?

Yvon --- Au début j'ai cru qu'on allait jouer des militaires, avec des motos, des tanks, et tout ça !

Claudine --- Moi aussi j'ai pensé à ça au début.

F.H.I / Jessica Roumeur --- Et Dada ? C'est quoi pour vous ?

Christian --- Dada c'est une histoire. Une histoire qui parle de la mort. Jean-Claude – Dada c'est un personnage, je crois... C'est un anglais, non ?

Yvon --- C'est un cheval aussi... J'ai un livre sur Dada, avec des dessins, des tableaux. Sur l'un des tableau on voit marqué « il a froid au cul ».

F.H.I / Jessica Roumeur --- « L.H.O.O.Q. », le tableau de Marcel Duchamp ?

Yvon --- pris d'un fou rire – Oui c'est ça ! Mais je crois que Marcel Duchamp a aussi peint un cabinet...

Interview réalisé à Paris le 2.12.2009
 Par Jessica Roumeur








 

Commentaires   

0 #3 test fidelite 11-09-2016 23:25
Sujet génial, je partage sur facebook
Citer
0 #2 infidelite 30-08-2016 16:41
Tout est vraiment bien expliqué dans cet article, félicitations la team
Citer
0 #1 Ma femme a un amant 30-08-2016 01:11
Sujet quelques peu long à lire mais vraiment enrichissant
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir