Contenu principal

Message d'alerte

Alors que le groupe Randstad vient de lancer au lendemain de la semaine pour l’emploi, une main tendue vers les travailleurs handicapés, nous avons voulu interroger le représentant du groupe en charge de la mission diversité et lui posée quelques questions sur les relations que peuvent avoir les salariés handicapés dans le monde de l’intérim, comme l’a déjà fait en début d’année 2010 l’autre leader européen dans cette branche d’activité Adecco et surtout si ces derniers avaient réellement un avenir dans ce type d’activité alors qu’ils connaissent déjà une grande précarité ! Voici ce que nous a répondu Philippe BOUCHARD…

2011.10.05.Philippe BOUCHARD, chargé de mission diversité du Groupe RANDSTAD FrancePhilippe BOUCHARD, chargé de mission diversité du Groupe RANDSTAD France

FHI --- l’Intérim n’est-il pas une façon de précariser encore plus travailleur handicapé ?

Philippe BOUCHARD --- Pas du tout ! bien au contraire l’intérim est une vois concrète d’intégration des travailleurs handicapés dans le monde du travail. Pour informations nous avons délégué plus de 25000 TH depuis 2002 et un sur deux à été recruté durablement.

FHI --- La nouvelle reforme de l’AAH (déclaration trimestrielle) ayant été publié juste avant le départ de Nadine Morano, ne voyez-vous pas une difficulté supplémentaire avec cette forme de contrat de travail ?

Philippe BOUCHARD --- Au contraire. Pour en avoir fait l’expérience, l’AAH était un frein, pour le travail temporaire ou les CDD, car le titulaire perdait rapidement ses droits. Maintenant il va pouvoir cumuler les deux et acquérir de l’expérience ou des revenus complémentaires.

FHI — Qu’entendez-vous par d’agences déférentes sur le handicap ?

Philippe BOUCHARD --- Les agences référentes handicap ont pour rôle principal de démultiplier concrètement sur un bassin local l’ensemble des moyens de Randstad destinés aux personnes en situation de handicap. Elles travaillent sur 4 axes : les candidats, en les prenant en compte par un accueil personnalisé (logiciel spécifique, accessibilité, etc.), la mise en œuvre d’un accompagnement dédié et un suivi personnalisé. Les partenaires, en fédérant un réseau efficace (sourcing, accompagnement, financement, etc.). Les entreprises, en leur apportant des ressources, par de la pédagogie, en les accompagnant dans leur politique handicap, etc. Le réseau d’agences Randstad, en animant les agences locales et en transférant le savoir-faire.

 

 

FHI --- Vous affirmez avoir recruté 23 000 salariés, aujourd’hui votre entreprise qui compte 4300 salariés à telle elle-même atteint les 6 % de travailleurs handicapés ?

Philippe BOUCHARD --- Nous avons très peu de sites assujettis (moins de 20). La majeure partie des TH sont des salariés d’agences qui ne rentrent pas en ligne de compte. Mais nous avons mis en place des groupes de travail qui œuvrent pour l’accompagnement des salariés en difficultés de santé.

FHI --- Quels sont aujourd’hui les principaux métiers exercés par
les salariés en situation de handicap ?

Philippe BOUCHARD --- Pour les permanents, l’ensemble de nos métiers. Pour les intérimaires, nous les trouvons dans tous types de métiers, dans toutes tailles d’entreprises et sur tous secteurs d’activité.

FHI --- Entre Handicaps physiques, visuels, auditifs ou mentaux il y a-t-il des différences notoires dans le taux d’embauche ?

Philippe BOUCHARD --- Je ne puis vous répondre. Néanmoins le handicap mental est moins présent dans le milieu ordinaire.

FHI --- En conclusion vous avez créé en 2005, l’Institut Randstad pour l’Égalité des Chances et le Développement durable. Quel bilan faite-vous de son activité 5 ans après ?

Philippe BOUCHARD --- Grâce à l’institut, nous avons pu soutenir des actions individuelles ou collectives destinées aux handicapés. Comme des partenariats avec l’Adapt, handisport, ou encore très récemment avec la FAF pour la réalisation d’un guide destiné aux salariés travaillant avec un déficient visuel.

Propos receuilli par 
Stéphane Lagoutiere 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir