Contenu principal

Message d'alerte

Ellyn FERIOLO_une_des_participante_a_Mon_partenaire_particulierAlors que la recherche de l’amour est compliquée pour les personnes handicapées, Ellyn FERIOLO n’a pas hésité une seule seconde pour participer à cette nouvelle série documentaire « Mon Partenaire particulier » qui sera diffusée ce mercredi sur M6 a 20h55. Cette dernière, atteinte d’infirmité motrice cérébrale (IMC) qui l’empêche d’être autonome, espère bien faire de belles rencontres afin de trouver quelqu’un de bien pour s’installer et fonder une famille. Sportive, fan de plongée, elle commence des études de journalisme et aimerait devenir, critique gastronomique. Ellyn nous explique pourquoi elle a accepté que des caméras la suivent dans sa recherche du prince charmant...

F.H.I --- Qu’est ce qui vous a donné envie de participer à cette série documentaire : Ellyn FERIOLO : « Mon Partenaire particulier » ?

Ellyn FERIOLO : Lorsque je passais mon baccalauréat, une personne de la production de M6 m’a alors contactée pour faire partie de ce projet. Comme je connaissais le concept car il est diffusé en Angleterre, j’ai compris que ce programme était plein d’humour. J’ai alors accepté sans hésitation.

F.H.I --- Comme avez-vous vécu cette aventure ?

Ellyn FERIOLO : Cela a été une vraie expérience pour moi. Cela m’a permis de faire la démarche pour trouver l’amoour mais cela m’a également permis de me frotter à mon futur métier : le journalisme (Ellyn est en école de journalisme à Nice, ndlr).

F.H.I --- Ce programme peut-il être un accélérateur de carrière ?

Ellyn FERIOLO : Je l’espère après je ne me berce pas d’illusions. Je serai contente si cela fonctionne et si ce n’est pas le cas, je serai tout de même heureuse d’avoir participé à cette aventure et d’être passée devant les caméras tout en jouant ma starlette.

« J’ai envie de trouver quelqu’un de bien pour m’installer et fonder une famille »

F.H.I --- Avec ce programme, le regard sur le handicap va-t-il changer ?

Ellyn FERIOLO : Mon Partenaire particulier apporte un regard complétement positif sur le handicap. J’espère qu’après la diffusion de cette série documentaire, les choses vont changer. Après on ne pourra plus me dire : « vous prenez trop de place avec votre fauteuil dans ce restaurant, revenez plus tard » ou « quelle est dure votre vie mademoiselle en me pinçant la joue et m’embrassant alors que je connais pas cette personne ».

F.H.I --- Sur la question du handicap, que reste-il encore à faire ?

Ellyn FERIOLO : Ce sont les valides qui mettent une barrière et non pas les personnes en situation de handicap. Après je n’ai pas envie de rencontrer des gens handicapés car j’ai tellement entendu dire que les personnes handicapées restaient entre elles. Mais je sais bien que je rate de superbes rencontres. Après, c’est compliqué pour une personne en fauteuil de s’occuper de moi. Je ne me vois pas lui demander de me porter. C’est ingérable !

F.H.I --- Justement avez-vous trouvé chaussure à votre pied ?

Ellyn FERIOLO : J’ai fait de belles rencontres durant cette aventure. Pour l’instant, je ne peux pas voue le dire. Pour le savoir, il faudra regarder la série pour connaître cette réponse.

F.H.I --- Qu’espérez-vous pour l’avenir ?

Elyn FERIOLO : J’ai envie de faire d’autres rencontres. Après j’ai envie de rencontrer quelqu’un de bien pour m’installer et fonder une famille car j’adore les enfants. Bien évidemment, je ne me vois pas avec la bague au doigt car je n’ai que vingt ans mais pourquoi pas dans quelques années. "Mon Partenaire particulier prouve que, quand on est handicapé, on peut quand même sortir avec des amis, faire du sport, bouger...

Propos recueillis par
Romain BEAUVAIS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir