Contenu principal

Message d'alerte

Le fondateur de Handigamer David COMBARIEU expert en jeux vidéo pour les joueurs en situation de handicapÀ l’occasion de l’annonce du Xbox Adaptive Controller, la première manette modulable conçue pour les joueurs à mobilité réduite, l’équipe du Xbox Wire a recueilli les impressions de David COMBARIEU, fondateur de intervie. Un expert qui travaille au contact des joueurs en situation de handicap pour développer des manettes qui leur sont adaptées, nous livre ses pensées sur le nouveau dispositif de Microsoft et comment celui-ci va simplifier la vie des joueurs handicapés. Et dont Microsoft vient de révolutionner le milieu avec la sortie de la Xbox Adaptive Controller, fin 2018 d’une nouvelle manette adapté.

FHI --- Pour commencer, pouvez-vous nous parler de Handigamer ?
David COMBARIEU --- Le projet est né en mai 2017 et vise à adapter les manettes classiques des consoles de salon pour les personnes à mobilité réduite. Nous sommes partis du constat que les manettes actuelles sont relativement uniformes et ne conviennent pas aux joueurs souffrant de problèmes moteurs. Certains d’entre eux ne peuvent utiliser qu’une main, voire seulement, les pieds ou la bouche : nous devions donc imaginer des solutions pour qu’ils puissent accéder à toutes les fonctionnalités de la console. Les joueurs en situation de handicap veulent jouer aux mêmes jeux que leurs amis valides, et si possible atteindre le même niveau de performance qu’eux : il s’agit ici de dépasser sa différence.

FHI --- Quelles sont vos impressions concernant le Xbox Adaptive Controller ?
David COMBARIEU --- C’est une excellente initiative, qui va tout à fait dans la direction attendue par les joueurs handicapés. J’ai été agréablement surpris par les dimensions : c’est un boîtier très fin, pas plus épais qu’un clavier, qui peut facilement se transporter ou se poser sur une table. Mais ce qui m’a évidemment marqué tout de suite, ce sont les 19 prises jacks, soit une par contrôle. Ces prises permettent de brancher des contacteurs que l’on trouve déjà sur le marché, et d’autres qui seront, je pense prochainement créer pour continuer à proposer des manettes et configurations toujours plus adaptées aux besoins du joueur.

C’est un pas dans la bonne direction. C’est un matériel ouvert. On voit tout de suite qu’il ne s’agit pas d’une manette pour droitier ou gaucher, mais d’un boîtier fait pour y brancher des accessoires et donc réaliser sa propre configuration de jeu.

FHI --- Comment le Xbox Adaptive Controller permettra-t-il d’améliorer l’accès aux jeux vidéo ?
David COMBARIEU --- Cette manette ouvre la console à tout le matériel traditionnellement réservé aux joueurs PC. C’est une grande nouveauté pour les joueurs handicapés. Les accessoires PCLa nouvelle manette pour jeux vidéo adapté Xbox Adaptive Controller pour personnes en situation de handicap deviennent interopérables avec la Xbox One. Par exemple, les contacteurs utilisés aujourd’hui dans le monde médical où la domotique, qui se branchent sur des pris jacks, deviennent directement compatible avec la Xbox One, alors que jusqu’à présent, il fallait fabriquer nous-mêmes des contacteurs ou modifier des manettes classiques. Grâce au Xbox Adaptive Controller, tout devient très simple : il suffit de brancher un contacteur sur la prise désirée. Qui plus est, la nouvelle manette est également compatible avec les joysticks Logitech, très prisés des joueurs à mobilité réduite. C’est un grand progrès.

De plus, le prix annoncé hors accessoires soit 89.99 € favorisent aussi l’accessibilité. Ce n’est clairement pas un frein par rapport au prix d’une manette standard.

FHI --- Le Xbox Adaptive Controller est-il voué a devenir votre dispositif de base pour vos modifications de manette ?
David COMBARIEU --- Pour certains joueurs, c’est une évidence. Nous pourrons nous appuyer sur cette manette et la compléter avec des périphériques différents. Par exemple, un joueur nous avait demandé un boîtier arcade avec des prises jacks sur chaque bouton. Pour lui, le Xbox Adaptive Controller aurait été la solution idéale ; il répond tout à fait à ce type de demandes.
De plus, je travaille dans un centre de réadaptation où certaines personnes souffrent de handicaps assez lourds. L’équipe médicale qui les entoure réfléchi à leur vie future et, là encore, le Xbox Adaptive Controller peut apporté des solutions dans leur vie quotidienne. Cela leur ouvre un accès à une console de jeux.

FHI --- Pensez-vous que cette initiative va donner une nouvelle visibilité à la question de l’accessibilité du jeu vidéo ?
David COMBARIEU --- On peut l’espérait. En décembre dernier, lors de la semaine du handicap, Xbox France a fait preuve d’un engagement fort envers cette question avec l’initiative, #TousGamers. Aujourd’hui, on voit que c’est tout le groupe Microsoft qui s’intéresse à ce sujet, avec un produit directement destiné aux joueurs handicapés. C’est un énorme progrès, du jamais-vu sur une console grand public. Microsoft a une avance certaine sur la question de l’accessibilité.
À l’avenir, on peut imaginer que le Xbox Adaptive Controller stimulera la créativité des joueurs qui pourront y brancher différents accessoires. Les joueurs à mobilité réduite pourront même créer leur environnement du jeu seuls, sans l’aide de leur entourage. On peut aussi imaginer que des joueurs valides s’approprieront cette nouvelle manette : elle permet de jouer par exemple à des jeux de course en branchant deux pédales et un joystick ou un volant, le tout relié au Xbox Adaptive Controller en plug and play. C’est une nouvelle possibilité sur consoles. D'autant plus qu’avec les différents profils paramétrables, il peut y avoir un mode pilotage, un mode MMO, etc. par la suite, ce genre de dispositifs pourrait intégrer le monde du e-sport par exemple.

FHI --- Comment le Xbox Adaptive Controller s’intègre-t-il aux autres options d’accessibilité disponibles sur box ?
David COMBARIEU --- Il y a la fonction Copilote, qui est très utile pour les joueurs dont la motricité est limitée. Ils peuvent ainsi coopérer sur des jeux très évolués en partageant les contrôles avec un autre joueur. J'ai beaucoup utilisé la réattribution des touches, par exemple en intervertissant les deux joysticks pour des joueurs qui ont plus dextérité avec la main droite qu’avec la gauche.

Toutes ces solutions mises ensemble offrent un vaste éventail de possibilités pour personnaliser finement son environnement du jeu. Et d’ailleurs, ce sont des options qui servent à tout le monde, pas seulement aux joueurs handicapés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir