Contenu principal

Message d'alerte

Couverture du livre Nujeen l incroyable perible le parcours d une jeune syrienne en FauteuilUne note d’espoir, dans un monde ou les hommes s’entretue à cause de la religion ou encore du pouvoir comme en Syrie. Nujeen MUSTAFA, atteinte d’une Infirmité motrice cérébrale elle nous raconte son choix de fuir la guerre en fauteuil roulant, dans un livre à paraître le 2 novembre prochain, son départ de Syrie âgée de 16 ans et sa traversé en mer en pleine nuit et long périple de 6000 Km aux milles dangers quelle n’aura pas hésité à affronté pour atteindre l’Allemagne ou elle vie aujourd’hui a Cologne avec deux sœurs et quatre nièces. Le témoignage exceptionnel et poignant d’une jeune fille qui a choisi la voie de l’espoir.

Un témoignage qui pour Malala YOUSAFZAÏ, prix Nobel de la paix « Nujeen m’incite à rêver sans limites. Elle est notre héroïne. Tout le monde doit lire son histoire. Elle est une source d’inspiration ». Un livre coécrit avec la journaliste Christina Lamb et publié éditions Harper Collins.

Un périple de 6000 km commencé en 2015...
Fuir la guerre à tout prix ! Voilà la décision prise par cette jeune femme alors âgée de 16 ans et qui face à une violence qui ne cesse d’augmenter pour elle-même et sa famille d’origine kurde. Une famille et notamment c’est parent trop âgé quel sera obligé d’abandonner a son arrivé a la frontière turque. Passant par la Grèce et la Hongrie...Nujeen MUSTAFA nous raconte les rencontres heureuses lors se périple en comme ceux qui l’aideront à passer les barrières avec son fauteuil.

Mais aussi dangereuse comme celle avec des passeurs malhonnêtes qu’elles ont payé elle et sa sœur pour les emmener sur un dériveur dangereusement surpeuplé à l'île grecque de Lesbos. Comme celle des camps surpeuplés en Slovénie pendant 24 heures. «Ce fut un camp fermé, il y avait des barreaux aux fenêtres.» Sa voix tombe: ". Je ne veux pas me souvenir qu'une partie". Tout comme face à des frontières qui se ferment. Un parcours ou elle s'improviser traductrice avec un anglais quelle aura apprit grâce aux séries télévisées américaines.

Nujeen MUSTAFA cette jeune fille kurde qui revient sur son passé en fauteuil roulant et reçu très peu d’instruction en Syrie à Alep où la guerre faisait rage. Avant de s’engager avec sa soeur dans un éprouvant périple de près de 6 000 kilomètres, Nujeen s’était d’abord enfuie en Turquie depuis Kobané, sa ville natale, alors théâtre de violents combats entre le groupe État islamique et les forces kurdes soutenues par les États-Unis. Son récit témoigne de l’une des plus grandes crises humanitaires actuelles.Nujeen Mustafa avec Sabreen

« Ne jamais être victime... »
Un récit écrit en collaboration de Christian LAMB, afin de porter par l’incroyable détermination de Nujeen et le principe auquel elle n’a pas dérogé « ne jamais être une victime ». Ajoutant «Je savais que je parviendrais l'Allemagne dès que je suis parti de ma porte », dit-elle.

Un récit qui trouve son point de départ avec la rencontre d’un journaliste de la BBC Fergal KEANE, quelle rencontre, à l’arrivé d'un trajet en bus à travers la Macédoine à la frontière Serbo-Hongroise, en 2015 et qui la repère dans la foule des migrants cette jeune adolescente en fauteuil roulant, à qui elle confie son rêve de devenir astronaute. Ému et admiratif devant tant de cran, il recueille son témoignage provoquant de l’intérêt des médias allemand et le buzz sur les réseaux sociaux.

Une intégration réussie
Un ouvrage ou celle-ci décrit aussi ces difficultés d’insertion face à une société européenne qu’elle découvre à son arrivée en Allemagne. L’occasion pour cette jeune femme de rencontrer qui remarque la détermination et on courage, par Malala YOUSAFZAÏ, jeune Pakistanaise lauréate du prix Nobel de la Paix en 2014. Nujeen MUSTAFA qui c’est désormais fixé comme objectif celui de démontrer à la chancelière Angela Merkel que l’accueil des réfugiés était justifié.

Une nouvelle vie qui a commencé en septembre dernier quand elle a été réunie avec son frère et sa sœur Bland Nahda en Allemagne. Depuis, elle a demandé l'asile et vit maintenant dans un appartement de deux chambres à la périphérie de Cologne avec Nisreen et Nahda et ses quatre enfants, et a récemment commencé à une école spécialisée pour les élèves handicapés.
‘Un grand pays que l’Allemagne, comme je pensais que ce serait," me dit-elle. «Je me suis habitué à imaginer ma vie comme une fille régulière, ayant une routine quotidienne, le réveil, le petit déjeuner, aller à l'école, en revenant de l'école épuisée, faire ses devoirs ... tout est normal pour vous est une grande réussite pour moi »

Un témoignage coécrit avec Christina LAMB
Coauteur de Moi, Malala,diplômée de Harvard et d’Oxford, elle a publié sept livres et reçu de nombreux prix pour son travail de grand reporter, dont celui de meilleur correspondant étranger à cinq reprises, ainsi que le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Elle a su restituer dans ce récit la voix si attachante de Nujeen – vive, curieuse des autres, empreinte de compassion et d’optimisme.

Éditeur : Harper Collins --- Auteurs : Nujeen MUSTAFA et Christina LAMB --- Collection : Témoignage – Biographie --- Traduction : Fabienne GONDRAND --- Pages : 416 --- ISBN : 9 791 033 900 122 --- Dimensions : 22.5 x 14 --- Prix : 18 € ou 11 € en téléchargement --- Disponible en librairie à partir du 2 novembre ou sur le site de l’auteur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir