Contenu principal

Message d'alerte

Couverture du roman Le parfum de l hellebore de Cathy BonidanUn livre ou des les premières pages vous seraient alors immerger dans cette intimité celle du centre psychiatrique Falret au début des années soixante. Si l’établissement sort de l’imagination de l’auteure il reste malgré relativement réaliste. Celle-ci vous permet de ressentir les odeurs s’épanouissent les hellébores, ces fleurs dont on pensait qu’elles soignaient la folie. Est-ce le secret de Serge, le jardinier taciturne qui veille sur les lieux, pour calmer les crises de Gilles ?. Un roman ou une femme Anne, envoyée à Paris pour travailler dans ce centre psychiatrique que dirige son oncle alors que les traitements en sont encore qu’à leurs balbutiements, Anne qui va devenir le lien de ces trois passionnants personnages.

Anne, et Béatrice, deux jeunes filles observent leur étrange et tendre manège, loin des grandes leçons des médecins du centre. Ainsi Anne qui fuyant son passé compromettant, elle a coupé tout lien avec ses proches, si ce n’est sa meilleure amie Lizzie, avec qui elle correspond en cachette. Elle se lie d'amitié avec Béatrice, malicieuse jeune fille de treize ans, qui toise son anorexie d'un œil moqueur, pensant garder le contrôle des choses au travers de son journal intime.

Deux jeunes filles, qui vont à travers leur amitié s’intéresser à la vie du petit garçon âgé de 11 ans et que tout le monde sur-nomme « le débile » parmi les patients. Gilles est autiste et ne parvient absolument pas à communiquer avec le monde extérieur et enchaîne même les crises violentes. Un autisme que tout le monde semble vouloir ignorer. Alors qu’auprès du Jardiner Gilles cesse ces crises et prononce même ces premiers mots. Mais le psychiatrique veut en décider autrement.

Dans une époque celle du début des années soixante et que la psychologie/psychiatrie est alors très loin de nos connaissances et moyens actuels. L’auteure ne va pas chercher à expliquer de manière scientifique ou psycho comportementale comment le jeune homme s’ouvre petit à petit à la vie, mais va juste nous apporter un fascinant regard extérieur, dans un monde où ce genre de maladie est bien peu connu. Via les lettres et le journal, nous allons suivre ce fascinant parcours... La construction d’Anne, jeune femme de 18 ans, l’évolution de Béatrice et de sa maladie, et puis Gilles, auprès du mystérieux Serge...

Des années plus tard, Sophie, étudiante en psychologie, tombe sur le journal de Béatrice et n’aura de cesse que de comprendre ce qui est arrivé à chacun. Pourquoi le journal de Béatrice s’arrête-t-il brutalement à l’été de ses quatorze ans ? Qu’est devenu Gilles ? Anne et le Jardiner parviendront-il à sauver les deux enfants ? Des personnages qui par leurs qualités, leurs pertinences et la générosité. Un roman dans lequel au-delà des souffrances vécues au centre psychiatrique, l’auteur laisse entrevoir une porte d’espoir avec Anne qui saura prendre les décisions parfois difficiles et salvatrices

Un roman lumineux et plein d'espérance, les destins de chacun vont se croiser et/ou les thèmes de l’anorexie et de l’autisme seront au cœur du roman, mais jamais au détriment de la vie qui continue. Entre légèreté et mélancolie, la vie nous prouve que celle-ci nous réserve heureusement bien des surprises

Stéphane LAGOUTIERE

Éditeur : Édition de la Martinière --- Auteur : Cathy BONIDAN --- Collection : Roman --- Format : 13 x 20.5 --- Nombre de pages : 304 pages --— N°ISBN : 978-2732472515 --— Prix : 18 € --— disponible en librairie à partir 12 janvier 2017 et sur le site de l’auteur.