Contenu principal

Message d'alerte

Couverture Le traumatisme du chomageQuatre millions de personnes se sont rassemblées dans les rues ce week-end. Un chiffre si considérable qu’on a du mal à se le représenter.Pourtant, cette foule, ce nombre incroyable, c’est aussi celui du chômage : Cinq  millions de personnes sont au chômage en France. Il illustre l'importance de cette tragédie contre laquelle les politiques publiques semblent désarmer. Michel DEBOUT que nous avons interrogé egalement le 15 janvier (voir rubrique interview). Au-delà des questions économiques, les effets du chômage sur la santé sont méconnus et largement mésestimés alors que la situation revêt un caractère d’urgence. Il y a quelques jours, l'Inserm a annoncé que le chômage a entraîné 584 suicides entre 2008 et 2010, sans parler des nombreuses personnes qui sont touchées par la dépression, les addictions et ont du mal à se projeter à nouveau.

Dans Le traumatisme du chômage* que les Éditions de l’Atelier viennent de publier, le médecin psychiatre Michel Debout alerte pour la première fois sur les risques traumatiques que peuvent connaître les personnes privées d'emploi. Il pointe les risques psychiques et physiques du licenciement et du chômage et propose de prendre des mesures urgentes comme notamment celle d’une médecine préventive pour tous et à toutes les étapes de la vie.

Son livre sort du « trou noir » la connaissance scientifique et médicale, car ni la recherche, ni la prévention, ni la prise en charge ne sont développées pour le moment. Pour Michel Debout, se mobiliser pour la santé des chômeurs c'est lutter contre le chômage et faciliter leur retour au travail 

Le chômage ne peut pas être qu'une variable économique et d'ajustement, c'est d'abord un problème humain et sanitaire grave aujourd’hui complètement négligé pour lequel Michel Debout tire la sonnette d’alarme. Entendons-le.

Ce livre met un nom sur ce que vivent cinq millions de personnes en France. Être licencié et quitter des collègues, ne pas parvenir à retrouver un nouvel emploi, ne plus arriver à payer son loyer et les échéances d’un emprunt, se sentir inutile… Ces phénomènes, loin d’être anodins, provoquent souvent un véritable traumatisme. Pourtant, aucune action de santé n’est engagée auprès des chômeurs pour prévenir ces risques majeurs.

Médecin, Michel Debout décrit les effets psychiques et physiques du licenciement et du chômage. Sous de multiples aspects, la souffrance vécue par beaucoup de chômeurs est incommunicable. Elle engendre ainsi des dégâts multiples : repli sur soi, problèmes conjugaux, sentiment de précarité, addictions, impossibilité d’envisager le futur et, parfois… suicide.

En identifiant ces différents symptômes et leur enchaînement, Michel Debout met le doigt sur le gâchis humain provoqué par la mise à l’écart de près d’un actif sur dix. Il formule des propositions pour que ce traumatisme du chômage soit enfin pris en compte dans les politiques de santé. Ceux et celles qui ont perdu leur emploi ne se réduisent pas à des chiffres. Quand la société va-t-elle enfin s’engager avec eux dans une démarche de prévention et de soins qui renforce leur dignité ? 

Edition : Éditions de l’Atelier  --- Collection : Social - Economie --- Auteur : Michel DEBOUT --- Prix : 12 € --- Pages : 96 --- ISBN : 978-2-7082-4283-8 --- Format : 18 x 0,8 x 12 cm --- Disponible en Librairie a partir du 15 janvier 2015 octobre et sur le site de l’éditeur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir