Contenu principal

Message d'alerte

Couverture du Livre de Marcel NUSS "Je veux faire amour" paru le 7 novembreFaire l'amour ou la conception d'une relation amoureuse a toujours été un tabou dans nos sociétés. Celle-ci le reste encore quand la personne en question est elle atteinte d'une déficience pour lequel certains affirment que la possibilité des soulève a elle seule des questions éthiques et juridiques complexes. Légalisé dans de nombreux pays européens, ce service n'existe pas encore en France. Alors même que la France a signé et ratifié la convention internationale des personnes handicapés qui reconnaît ce droit quelque soient la déficience de la personne. C'est ainsi que Marcel NUSS milite pour une mise en place réglementée de ce service. 50 ans, plurihandicapé.

Cet homme qui raconte son parcours et s'insurge : on nie aux personnes handicapées le droit d'avoir une vie sexuelle. En nous faisant partager sa joie de vivre, son appétence, sa vie amoureuse et sexuelle intense, l'auteur, Marcel NUSS nous montre que la sexualité et le handicap ne sont pas inconciliables. Comment les personnes handicapées font-elles l'amour ?

Quels sont concrètement la place et le rôle de « l'accompagnant » sexuel, « l'assistant » comme on l'appelle aussi ? Dans quelle intimité et quel respect de l'autre ? Quelles sont leurs conditions de travail ? Un travailleur social ou éducateur est-il vraiment mieux placé qu'un prostitué ?

Comment monnaye-t-on cette assistance ou prestation ? Qui doit la prendre en charge ? Beaucoup détournent le regard tant les questions dérangent. Et dans les faits, les choses se passent très mal : maltraitance ou incompréhension de la part du personnel encadrant et des familles, frustration, humiliation et grande souffrance sont le lot commun.

Avec beaucoup de verve, d'humour et de gravité, Marcel NUSS raconte ici ses expériences et son combat : ses histoires d'amour, les sites de rencontre, les rendez-vous ratés, comment se déroulent les séances avec des assistants ou des prostitué(e)s, les mots et les gestes, les situations.

La grande force de cet ouvrage est d'interpeller tout un chacun. Concerné ou non par le handicap, on se reconnaît dans ce qui est dit sur l'altérité et la liberté, au coeur de l'amour et des rapports sexuels... Une immense et intelligente leçon de vie, mais aussi projet social et politique nécessaire.

C'est le cas dans ce qui me semble être prenant dans cet ouvrage : « Ce qui me dérange profondément dans le prohibitionnisme à l'américaine ou dans l'abolitionnisme à la française et le néo-abolitionnisme à la suédoise ou à la norvégienne, c'est la généralisation nourrie par une intolérance moralisatrice. C'est une maladie endémique dans nos cultures occidentales, entre autres." "Intolérance moralisatrice" "

D'autant plus infecte qu'elle oublie de traiter des symptômes tout aussi rédhibitoires et sournois. Toute généralisation se fait au détriment d'une minorité, au minimum. Pourquoi ne pas re-pénaliser l'avortement, remettre la peine de mort à l'ordre du jour ? »

Autre extrait ou l'auteur nous mène ou l'amour lui semble s'ouvrir... « Je me suis retrouvé face à une femme d'une quarantaine d'années correspondant physiquement à tout ce qui m'attire et avec une ouverture d'esprit et une liberté rares qui m'ont plu. Je savais qu'elle avait été prostituée dans sa jeunesse, un détail qui avait motivé mon choix. Et, effectivement, ce que j'espérais c'est réalisé ; l'accompagnement sexuel de Judith proposait un rapport sexuel complet répondant aux attentes du client."

Éditeur : AUTREMENT --- Collection : Haut Et Fort --- Auteur : Marcel NUSS --- Nombre de pages : 151 --- Prix : 12.00€ --- En librairie depuis le 7 novembre ou sur le site de l'éditeur.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir