Contenu principal

Message d'alerte

2012.02.16.la-bataille-de-l-euthanasieAlors que la France est en pleine campagne présidentielle et que tous les candidats sont désormais déclarés et dont les deux principaux candidats s'opposent sur cette question. Alors que François HOLLANDE d'une réforme historique et d'un enjeu électoral majeur, Nicolas SARKOZY a fait savoir sa totale opposition. Mais comment cette question de société s'est-elle imposée aux Français ? C'est ce qu'a voulu comprendre Tugdual DERVILLE dont l'ouvrage est disponible depuis hier en libraire.Un ouvrage ou l'auteur a voulu présenter dans la trame d'une enquête sur les sept grands « drames de l'euthanasie » qui ont défrayé la chronique, en France, entre 1998 et 2008. Personnages principaux : l'infirmière Christine MALEVRE, Vincent HUMBERT et sa mère Marie, les soignantes de Saint-Astier, Chantal SEBIRE, Maïa SIMON, Hervé PIERRA et ses parents, et enfin Lydie DEBAINE. Les plus connus imprègnent désormais notre imaginaire.

Les lecteurs qui croyaient les connaître iront pourtant de surprise en surprise. Et ils verront surgir bien d'autres protagonistes : soignants, militants, journalistes, magistrats, responsables politiques, à commencer par Nicolas SARKOZY. Tous agissent et réagissent selon l'intensité médiatique des « affaires ». Car ce sont bien ceux qui les exploitent qui mènent le jeu.

Bien sûr, ces sept histoires sont d'abord des drames intimes et familiaux qui inspirent le respect, à cause des souffrances qu'elles contiennent. L'auteur en rend compte. Il sait les décrypter, donnant au passage de précieux éclairages, y compris techniques, sur la fin de vie. Mais ces souffrances n'ont elles pas été utilisées par ceux qui y décelaient le moyen de faire avancer leur cause ?

En revenant aux faits, de la réalité médicale à l'orchestration médiatique, Tugdual Derville nous fait revivre des rebondissements surprenants et montre des connexions entre les affaires qui nous avaient échappé. S'attachant à retrouver le témoignage de ceux qui ont été au plus près des drames, il démontre que l'idée que l'on garde n'est pas toujours fidèle à la réalité.

Trop souvent l'émotion a pris le dessus, laissant croire que l'euthanasie ou le suicide étaient les solutions obligées à la souffrance. Jusqu'à forger des opinions sous cet angle, La Bataille de l'euthanasie sera-t-elle un cas d'école pour l'avenir ? Si le fil des événements se déroule comme dans les pages d'un roman policier, il s'agit de faits bien réels avec, à la clé, non seulement « mort d'homme », mais une influence sur nos destins personnels qui peut se révéler déterminante.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir