Contenu principal

Message d'alerte

Alan medaille argent barres fixesIl y a des jours où la France devrait comprendre que la différence et la première des richesses de l’homme, c’est que vient de nous démontrer la délégation française Special Olympics, qui comptait 51 athlètes français et leurs 23 entraineurs. Une équipe qui revient chargée de médailles, des hommes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, soutenus par leur famille et par des spectateurs, malheureusement pas assez nombreuses venues assister à l’événement. Pour un des entraineurs, « Nous sommes très fiers de nos sportifs qui se sont entrainés toute une année pour participer à ces Jeux ».

Confiance en soi et dépassement…

Auront été les deux maitres mots de ces jeunes garçons et filles de cette équipe de France. 51 athlètes français qui ont prouvé que leurs places étaient bien aux jeux paralympiques de Kevin medaille or en saut en hauteurRio et des guerres intestines estimant que les handicapés mentaux n’auraient’ plus leur place dans ces jeux pour une hypothétique trahison de jeux de Barcelone par une équipe de basket.

Mais au-delà des performances, ce grand événement qui a rassemblé plus de 2000 athlètes déficients intellectuels a surtout permis a chacun d'entre eux de se dépasser. Loin de leur famille, mais 'boostés' par la dynamique de groupe et le cadre officiel des épreuves, ils ont gagné en confiance.

À l'image de Nicolas (médaille de bronze en 25m nage libre) qui témoigne : « Quand je nageais, j'entendais mon coach et tous mes amis crier mon nom dans les gradins. Ça m'a aidé", ou d'Alan (médaille d'argent barres fixes) qui déclare "J'avais peur, mais je me suis battu jusqu'au bout".

Mais aussi de Kevin (médaillé d'or en saut en hauteur) : "Je ne pensais pas que je pouvais avoir une médaille d'or. Mon coach dit que j'ai énormément progressé, c'est vrai, je le sens".

Favoriser l'échange avec d'autres cultures

Sarah medaille argent 4x100mPlus de 40 000 personnes et des personnalités comme Christian KAREMBEU, Hugues OCCANSEY et Natalia VODIANOVA ont pu découvrir toute la semaine durant, les émouvantes performances des 2000 athlètes déficients intellectuels, venus de toute l'Europe pour défendre les couleurs de leur pays.

Une rencontre internationale qui a également permis aux Athlètes de découvrir d'autres cultures comme l'explique Sarah, médaille d'argent 4X100m : "Je suis fier de ma médaille, mais ce que j'ai préféré dans ces Jeux, c'est les amis, j'en ai rencontré de toute l'Europe !"

Les prochains jeux européens d'été auront lieu dans 4 ans. D'ici là, de nombreux autres événements permettront aux athlètes Special Olympics de se retrouver et de partager avec leur famille et leurs supporters leur enthousiasme et leur nouvelle performance à venir ! Prochain sur la liste : les Jeux mondiaux de Los Angeles en 2015.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir