Contenu principal

Message d'alerte

L'ambassadeur Bernard Emié ici a gauche invitait Valérie Fourneyron, Ministre des sports, viennent ensuite Gérard MASSON Président du comité paralympique et sportif français, Marie-Arlette CARLOTTI, Ministre en charge des personnes handicapées, et Yves FOUCAULT Président de la Fédération Française du Sport Adapté, à la Résidence de France le 31 août 2012.Valérie FOURNEYRON, ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative, et Marie-Arlette CARLOTTI, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion ont présenté une vision positive de ce bilan et de l'équipe de France. Au-delà d'une 16e place qui manifestement ne satisfait même Gérard MASSON le Président du Comité paralympique français, les ministres ont tenu a renouvelé félicitations aux 163 athlètes français de l'équipe de France, qui ont porté haut les couleurs tricolores.

Des félicitations qui selon la ministre des Sports, et sa collègue Marie-Arlette CARLOTTI, adressent également à l'ensemble de l'encadrement, du personnel médical et paramédical et des élus des fédérations des handisports ou des sports adaptés.

Les ministres qui reviennent sur les 8 titres et 45 médailles au total (19 en argent et 18 en bronze), la France occupent la 16e place au tableau des médailles à l'issue de la compétition. Une déception la France régressant de 4e place par rapport à l'édition 2008. Une régression que les ministres auront à cœur de justifier par la concurrence internationale particulièrement relevée, mais qui est loin d'être les seules raisons. Sans être écarté pour autant, le nombre d'athlètes étant essentiellement du par des invitations de pays pauvres ou parfois des pays n'ayant pas les moyens financiers des technologies employé par certain. La cause de l'échec comme dans le Judo doit être cherchée dans une équipe vieillissante. La France qui un point dans l'Athlétisme, mais en nation. Mais aussi le manque de professionnalisme dont tous sont d'accord pour dire qu'il s'agit de travailler sur point pour les jeux entre 2016 et 2020.

En-dehors du bilan comptable des médailles, Valérie FOURNEYRON et Marie-Arlette CARLOTTI se réjouissent que les Jeux paralympiques 2012 aient conduit à une réelle avancée en termes de perception du sport pour les personnes en situation de handicap voit aux jeux paralympiques de Londres un tremplin pour le sport français. Les ministres soulignant réel succès populaire, avec 2,7 millions de billets vendus, des stades pleins en permanence et une ferveur du public exceptionnelle, qui n'a fait que croître tout au long des épreuves et a véritablement porté les athlètes, quelle que soit leur nationalité.

La médiatisation des épreuves a également été sans précédent, servant ainsi la notoriété de l'ensemble des sportifs paralympiques, des disciplines et, plus largement, du sport pour les personnes en situation de handicap. Une situation pour lequel les ministres ont espéré que les opérateurs soient incités « à déployer des moyens de médiatisation supplémentaires à l'occasion des prochains Jeux paralympiques qui auront lieu à Rio de Janeiro en 2016.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir