Contenu principal

Message d'alerte

Commission évaluation CIO d'Istanbul 2020Dans une déclaration concernant la candidature de la Turquie pour l'organisation des jeux olympique et paralympiques, celle-ci exprimé sa volonté de réduire de moitié le temps de transition entre les Jeux soit de cinq jours, démontrant sa volonté d'assurer une bonne intégration des Paralympiques. Une annonce qui survient au quatrième jour d'une visite de la Commission d'évaluation du CIO, qui étudie la candidature d'Istanbul aux Jeux. Un calendrier fondé sur l'engagement d'Istanbul 2020 de permettre aux athlètes paralympiques de vivre une expérience similaire à celle de leurs homologues olympiques.

Un pays qui compte actuellement 8,5 millions de personnes en situation de handicap et qui a réalisé à Londres en 2012, l'une des meilleures performances de son histoire. La Turquie qui souhaite aussi avec le projet Istanbul 2020 cherche à Carte en France de la carte de la zone des jeux 2020 présenté a la commission du CIO réaffirmer la place des personnes à mobilité réduite dans la ville, le pays et la région en organisant des Jeux inclusifs et accessibles par tous. Un projet cherchant a obtenir le même succès conduit par Chris Holmes, lui-même ancien athlète Paralympique à Londres 2012

Dans la réalité les organisateurs s'engagent notamment a ce que les jeux paralympique aient lieu sur les mêmes sites, sans qu'aucun autre site de compétition supplémentaire ne soit requis pour les Jeux Paralympiques. En plus de partager les sites de compétition, les stades et le Village Olympique ne nécessiteront que des réaménagements à-minima et permettront donc une transition de 5 jours seulement.

Gizem GIRISMEN, archère paralympique et membre de la plus grande équipe Paralympique Turque aux Jeux de Londres en 2012, et Chris HOLMES, Directeur de l'Intégration Paralympique de Londres 2012, font partie de l'équipe d'Istanbul 2020 qui a annoncé aujourd'hui cette initiative. «Cela permettra aux athlètes Paralympiques du monde entier à ne se préoccuper que d'accomplir l'exploit de leur vie. En tant que membres du Comité des athlètes de l'IPC, je suis convaincue que les Jeux de 2020 à Istanbul feront avancer les mentalités, changer les attitudes et porteront plus loin les valeurs Olympiques et Paralympiques », a précisé Gizem GIRISMEN.

Un engoument extraordinaire

L'enquête officielle menée par le Comité International Olympique (CIO), confirme l'engouement populaire exceptionnel en faveur de la candidature d'Istanbul pour les Jeux Olympiques d'été 2020. Ainsi, 83% des Stambouliotes soutiennent la candidature. Le chiffre est de 76% au niveau national. Ce matin, le comité de candidature avait présenté un sondage démontrant un soutien de l'ordre de 94% parmi les habitants d'Istanbul. Malgré un léger écart entre les deux enquêtes, Istanbul demeure la première des Villes Candidates en ce qui concerne le niveau du soutien populaire : Istanbul Ville : 83%  Pays : 76%. Madrid Ville : 76,5% Pays : 81% Tokyo Ville : 70% Pays : 67%.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir