Contenu principal

Message d'alerte

Patrick ARDON dans les moins de 49kgDepuis le mois de mai, les équipes de France handisport étaient engagées sur plus de vingt compétitions internationales. Les dernières épreuves au programme débutent cette semaine. Les équipes de France de judo et d'haltéropholie sont engagées en Championnat d'Europe, tandis que l'équipe de France de voile sera quant à elle en Australie pour y disputer le championnat du monde. Mais l'objectif est le même pour tous les bleus : décrocher une médaille pour se rapprocher un peu plus des Jeux Paralympiques de Rio.

C'est la dernière ligne droite avant d'aller aux Jeux Paralympiques de Rio. L'haltérophilie, le judo et la voile clôtureront cette campagne handisport. Tout au long de l'année, les équipes de France ont cherché à obtenir leur sésame pour le Brésil. À partir de ce lundi 23 et ce jusqu'au 28 novembre , les haltérophiles seront à Egger en Hongrie pour y disputer les Championnats d'Europe.

« À dix mois des Jeux Paralympiques de Rio, cette compétition est un passage obligatoire pour nos athlètes depuis le nouveau règlement de l'IPC Powerligting afin qu'ils puissent prétendre être sélectionnés. Elle doit permettre à nos athlètes de mieux se positionner dans le Top 10 de la ranking des Jeux en attendant la compétition qualificative du 24 au 26 février 2016 à Kuala Lumpur en Malaisie, dont l'objectif sera pour eux de se situer parmi le Top 8 voire le Top 10 », souligne le directeur sportif de l''haltérophilie, Jean Bernard GEBERT, dans un communiqué. Un objectif à la portée des Bleus.

Olivier DUPLAN : « Ces Championnats d'Europe sont notre dernière occasion de glaner des points pour la ranking-list qui arrêtera au 31 décembre la liste des sélectionnés aux Jeux Paralympiques »

De son côté, les judokas et les haltérophiles se croiseront puisqu'ils seront pratiquement en même temps en Hongrie. Alors que les haltérophiles auront presque terminé leurs épreuves, les Championnats d'Europe IBSA de judo débuteront à partir du 26 et se termineront le 29 novembre à Egger en Hongrie. À cette occasion, les judokas français tenteront pour certains de briller sur la scène européenne.

« Ces Championnats d'Europe sont notre dernière occasion de glaner des points pour la ranking-list qui arrêtera au 31 décembre la liste des sélectionnés aux Jeux Paralympiques. Nous avons déjà deux athlètes qui sont dans le trio de tête dans leur catégorie : Sandrine AURIERES-MARTINET (droite) Championnat de France de JudoSandrine AURIÈRES-MARTINET, qui est l'une des Françaises dans une catégorie où l'opposition européenne est le top mondial. Un titre l'imposerait comme la favorite aux yeux de ses adversaires. Et Cyril JONARD, qui doit continuer à cheminer vers l'incroyable perf d'une troisième médaille paralympique en quatre paralympiades. Le niveau européen est dense avec deux adversaires très costauds (Anglais et Ukrainien). Il sera essentiel dans la poursuite de son rêve de les battre pour continuer à préparer sereinement les Jeux Paralympiques », confirme le directeur sportif du judo, Olivier DUPLAN.

Jean-Jacques DUBOIS : « L'équipe a bien travaillé tout au long de la saison »

Sailing World Cup a Hyeres en 2014Et c'est la voile qui mettra un terme à cette campagne Bleu Handisport. Du 24 novembre au 03 décembre 2015, les skippers de l'équipe de France seront à Melbourne en Australie pour y disputer les championnats du monde. Bien évidemment, ils espèrent briller sur le plan d'eau australien afin de marquer les esprits à quelques mois des Jeux Paralympiques de Rio. Bien évidemment un seul objecti les guidera pour ces trois dernières épreuves internationales : décrocher une médaille pour se rapprocher un peu plus des Jeux Paralympiques de Rio 2016.

« L'équipe a bien travaillé tout au long de la saison. Nous devons être sur le podium du Mondial. Le titre, ce serait la cerise sur le gâteau. En Sonar, l'équipage peut-être parfois son propre adversaire. Il faudra être vigilant. Nous avons encore du travail à accomplir. En 2.4 Damien a remporté l'ensemble des épreuves du circuit international auxquels il a participé en 2015. Une victoire sur ce Mondial lui permettrait de redevenir numéro 1. Kévin CANTIN a des armes intéressantes et il me semble avoir progressé depuis cet été. Il devra tout donner pour pallier à son début de saison décevant », précise le directeur sportif de la voile, Jean-Jacques DUBOIS. Bien évidemment, un seul et même objectif guidera les Bleus sur ces trois dernières compétitions internationales : décrocher une médaille pour se rapprocher un peu plus des Jeux Paralympiques de Rio 2016.

La Rédaction

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir