Contenu principal

Message d'alerte

Marie Amelie Le Fur Medaille d or en saut en longueurUne médaille d’Or par jour la France tient pour l’instant le bon chemin pour battre son record de 2012, faut-il encore conserver le rythme ! Une deuxième médaille d’Or que vient de remporter pour cette deuxième journée la Française Marie-Amélie LE FUR dans le saut en longueur aux Jeux paralympiques de Rio et remporte ainsi sa 2e médaille d’Or paralympique sur 100 mètres à Londres. Une médaille qui vient confirmer le talent de cette championne de 27 ans, amputée de la jambe gauche après un accident de scooter.

Elle bat son record avec...un saut de 5.83 mètres
Après avoir décroché le titre mondial sur cette épreuve l’an passé à Doha, Marie-Amélie qui confirme, sa domination mondiale de la longueur, battant également lors de ses jeux paralympiques son propre record mondial. ! Une femme qui revient malgré de loin après sa blessure qui avait fait peser de nombreuses incertitudes sur sa participation a ces Jeux pour celle qui travail dans sa vie professionnelle comme chargée de projet dans une centrale nucléaire. Une victoire a Rio ou elle aura devancé très nettement la Britannique Stef REID (médaille d’argent) et la Néerlandaise Marlene VAN GANSEWINKEL (Médaille de bronze).

Une réussite qu’elle explique par le plaisir...
Marie-Amélie qui voit dans cette médaille une victoire collective. « Avoir soi-même une médaille et réussir ses jeux quand les autres autour de vous n’ont pas la même réussite, cela n’a pas la même saveur. Donc ce que je veux c’estMarie Amelie Le Fur Medaille d or lors de son saut en longeur que l’ensemble de l’équipe de France soit satisfait de ses jeux. On ne va pas tous aller chercher une médaille, mais au moins aller chercher nos records et de bonnes sensations sur cette piste. », a telle précisé !

Ajoutant que cette compétition avait l’occasion de pouvoir prendre énormément de plaisir « j’étais bien avec mes coaches avec ma famille, avec le staff. Tout le monde était présent pour m’encourager. J’ai demandé le soutien du public, il y a des choses qui se sont passées sur ce stade, j’avais envie de ne rien regretter, et on sait que ce qui marche pour moi c’est de sourire, de m’amuser sur la piste et généralement cela fait de bons sauts. Cependant, mes adversaires n’étaient pas si loin que ça, je suis resté concentré jusqu’au dernier saut. »

Marie-Amélie Le Fur qui sera également présente à Rio aux épreuves du 100 m, 200 m et 400 m, en concluant que « Pour la suite, à titre personnel, je pense que le titre paralympique est possible sur le 400m. Mais vraiment ce que j’ai envie c’est de prendre plaisir sur cette piste ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir