Contenu principal

Message d'alerte

des athlètes handisport sur la ligne d'arrivé lors des précédent des jeux paralympiquesAlors qu'il y a encore deux ans la fédération française handisport joue président avait refusé la présence du sportif adapté aux Jeux Olympiques, c'est dernier traînant comme un boulet de canon, la fraude d'une équipe de baskets au JO de Sydney. Notre confrère allemand pays ou siège le comité international olympique avis mis en avant dans un article de nombreuses fraudes et ceux malgré les inspections des plus rigoureuses depuis les années 2005.

Pour le thérapeute Jürgen SCHMIDT, après avoir travaillé comme classificateur pour l'association cycliste internationale pendant 16 ans, « notre texte est rigoureux, mais quelqu'un qui veut vraiment faire semblant d'un handicap peut le faire ». Certains handicaps sont plus difficiles à vérifier que d'autres. C'est le cas par exemple pour les malvoyants, qui sont censés avoir moins de 10 % de vision pour participer aux nombreuses épreuves disponibles pour eux. Yvonne HOPF, une allemande quintuple championne olympique handisport a ainsi été obligée d'arrêter sa carrière après qu'il eut été prouvé que sa vision était supérieure à 10 %, pour preuve elle d'ailleurs le passé son permis de conduire peu de temps après cette révélation.

Mais le cas cité par notre confrère n'est pas unique, la ruse la tromperie de mensonge dans le sport pratiqué par les personnes en situation de handicap est véritablement malgré un non-dit très présent. Bien sûr il n'est pas question ici de généraliser, mais de mettre en avant uniquement une situation qui si elle ne trouvait pas de solution ternirait l'image des jeux paralympiques à plus ou moins long terme.

Parmi les autres cas, on peut aussi citer le cas spectaculaire découvert, il y a trois semaines et concernant la Hollandaise Monique Van der Vorst qui avait remporté de médaille d'argent aux jeux paralympique de 2008. Selon athlète saisi originellement connu une reprise apparemment miraculeuse à l'été 2010, elle a affirmé qu'elle avait alors retrouvé la sensation dans ses jambes après 13 ans dans un vol de roulant. Depuis, elle affirme alors pouvoir soutenir debout, marcher et même monter un vélo de course à nouveau.

Une femme qui a finalement avoué qu'elle était aussi capable de se lever et marcher durant sa carrière en tant que de handbiker paraplégiques. Preuve d'une certaine complicité entre les sportifs eux-mêmes, d'anciens concurrents et voisins ont reconnu avoir vu souvent l'athlète en dehors de tout fauteuil roulant « de prendre une douche ou même de danser ». Reconnu comme une sportive à part entière est très respectée aux Pays-Bas l'annonce à scandaliser le pays tout entier, les journaux n'hésitant pas à parler ouverture innée d'escroquerie » et de couverture des « mensonges ».

Il y aurait ainsi selon le thérapeute Jürgen SCHMIDT, une autre problématique le souligne l'inspecteur et « celle des athlètes handicapés qui simulent un handicap le plus important si l'ont en réalité pour pouvoir être classé dans les catégories handicap plus aggravées se garantissant ainsi une victoire plus facile... »

Une tentation de triche de plus en plus grande

La sportive Hollandaise Monique Van der Vorst dans un stade debout avec derrière elle son Fauteuil©AFP Comme le révèle notre confrère allemand, fréquentation à la dissimulation est devenue de plus en plus grand au fur et à mesure de la médiatisation du jeu par un pic qui est dans moins devenu le premier rendez-vous sportif du sport pour les personnes en situation de handicap. Une situation pour viser par des stars comme sprinter Oscar PISTORIUS, qui a grandement participé à la renommée mondiale pour les jeux paralympiques. Une situation qui commence aussi à apparaître au grand jour au vu de la concurrence de plus en plus importante et du nombre d'athlètes des différents pays présents à ces manifestations.

Car voyons même si nous sommes loin du sponsoring des Jeux Olympiques ou encore la présence médiatique des chaînes de télévision, lors des derniers jeux à Pékin se sont néanmoins près de 3,8 milliards de téléspectateurs qui ont participé à cette manifestation. Autre exemple après trois semaines, plus d'un million de billets avaient déjà été vendus pour les jeux de Londres 2012.

Des sportifs ambassadeurs d'espoir

Alors tout comme le film l'intouchable ou encore le huitième jour ces derniers, révèle au grand public la perception l'image de handicap moteur ou mental. Les sportifs qui par leur exploit sont des ambassadeurs espoir parce qu'ils ont non seulement prouvé qu'ils sont capables de se réconcilier avec leur sort, mais sont également capables d'incroyables réalisations physiques en dépit de leur handicap. Je pars à la vie selon comme les précédents sont toujours payés par cette aura particulière une combinaison de la concurrence et de la spiritualité, il y a en plus au-delà des médailles l'aspect du respect essentiel à ces rencontres sportives...

En conclusion, la triche, la tromperie, la ruse sont très présentes sont un élément de la composante de demain, il ne reste bien évidemment qu'à essayer de la réduire au maximum à défaut de la supprimer totalement. Il il reste néanmoins que la majorité des sportifs qui seront présents aux jeux paralympiques de 2012 seront pour la majorité d'entre eux des sportifs honnêtes et qui mériteront une fois de plus notre respect et notre admiration pour leur volonté et les limites qu'ils font reculer chaque jour un peu plus...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir