Contenu principal

Message d'alerte

David-SMETANINE-sur-le-podium-medaille-argentMême si l'or n'était pas au rendez-vous aujourd'hui la natation française a remporté une nouvelle médaille d'argent avec David SMETANINE et en bronze en 50 m nage libre catégorie S4 et S10*. À noter aussi la très belle victoire de Laurent THIRIONET. La France qui aura demain des rendez-vous importants notamment en athlétisme féminin avec l'entrée en liste de EL HANNOUNI Assia, le match France Allemagne en basket-ball, et la demi-finale Pascal PEIRERA-LEAL de la FFSA.

Trois médailles, trois champions...

David SMETANINE, qui avait déjà remporté quatre médailles à Pékin en 2008 et vient terminer cette deuxième journée en décrochant à 37 ans sa première médaille à Londres, en argent, en prenant en 0'38.75 la 2e place du 50 m nage libre. Un français qui n'aura rien put faire face à l'Ukrainien Eksender Mustafaiev en 0'38.26. Plein de conviction le sportif d'affirmer « J'ai nagé proprement aujourd'hui. Je ne pouvais pas faire mieux et une médaille reste une médaille. Maintenant, rendez-vous pour le 100m où là ce sera une autre histoire. Le retard du début de course sera moins grave qu'aujourd'hui et à la bascule, je serai bel et bien là pour l'or ».

Peu avant dans la journée la France avait obtenu deux médailles de Bronze avec la victoire en début de soirée d'Élodie LORANDI, 23 ans qui souffrent d'un handicap aux jambes, arrivera en troisième position en 50 m nage libre, en 0'28'67, derrière la Canadienne Summer Mortimer, arrivée première en 0'2810 et la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe 0'28.24.

Un début d'après-midi qui avait pourtant bien commencé pour Laurent THIRIONET 41 ans, amputés d'une jambe, commencera sa journée en réalisant le 3e temps des qualifications de la poursuite individuelle (cat C2) en 3'52'955. Un temps qui lui avait permis de battre le record paralympique, avant d'être devancé par deux autres concurrents. Laurent THIRIONET qui bat irlandais pour la médaille de bronze en poursuite individuelle sur piste 3 km en 3: 53547 derrière le Chinois Guihua LIANG, premier en 3:45.243 et l'Allemand Tobias GRAF (3:48.248).

Retour sur une journée chargée

Commencé avec le cécifoot (foot pour non-voyants) et au final un match nul entre la France - Brésil : 0 - 0, prochain rendez-vous pour l'équipe de France le 2 septembre avec la Chine match quel devra remporter si elle souhaite se qualifier.

Une journée qui se poursuit avec la qualification en aviron de Perle BOUGE et Stéphane TARDIEU (double mixte) battant à cette occasion le record du monde avec un temps de 4'00. De son côté la Française Nathalie BENOÎT, 2e en skiff bras et épaules au Championnat du monde de Bled en 2011, a terminé à la 2e place de sa série en aviron derrière l'intouchable ukrainienne Lysenko et devra passer par les repêchages pour se qualifier en finale A. Enfin l'équipe tricolore en quatre de pointe avec barreur a pris la 4e place et prendre part également aux repêchages. Des résultats qui dans l'ensemble peuvent espérer des médailles.

Le milieu de l'après-midi aura vu les compétions de qualification de tennis de table 22 français sur les 28 sélectionnés passent le cap des matchs de poules et se qualifient pour les quarts ou les demi-finales. Les pongistes sont en route pour une moisson de médailles au vu de leur ténacité dans certaines rencontres à l'image de Thomas Bouvais et Fabien Lamirault aujourd'hui. À noter la perte du 1er match de poule du tournoi de tennis de table pour Jérôme Guézénec. De son côté, Anne BARNEOUD s'est imposé face l'Argentine Giselle MUNOZ (3-1), après ça défaite hier lors de son premier match.

Côté équitation, dans les épreuves de dressage par équipes où tous les grades sont mélangés, Nathalie Bizet (Grade 4) a pris la 8e place lors de son passage. José Letartre et Vladimir Vinchon, Grade 3 tous les deux, ont respectivement pris les 6e et 7e place lors de leur passage à l'avantage de ce dernier sur le score de 7 à 1. Qualifié pour les 1/8 en fin d'après-midi, l'Angevin s'est ensuite fait éliminer 6-2 par le Slovaque Peter Kascak.

Pour la première journée d'athlétisme, Julien Casoli s'est qualifié pour la finale du 5000m fauteuil T54 en remportant sa série en 10'56.53. Alain Fuss et Denis Lemeunier sont éliminés. Grosse déception pour Jean-Baptiste ALAIZE se classe 7e avec un bond à 6 m19, qui participait à 21 ans à ses premiers jeux paralympiques, a connu en revanche une déception en terminant à la 7e place du concours de la longueur avec un bond à 6,19 m, loin derrière le vainqueur, l'Allemand Markus Rehm (7,35 m).

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir